Il y a tellement d’heures dans la journée.

Avec le succès commercial de l’année dernière Venom : qu’il y ait carnage, les fans d’horreur s’attendaient peut-être à ce qu’Andy Serkis revienne dans le fauteuil du réalisateur pour la troisième entrée dans la franchise cinématographique. Pas si vite.

Comme rapporté ici dans Horror News Network, Kelly Marcel, qui a écrit et produit les deux premiers Venin fonctionnalités pour Sony Pictures – a pris les rênes du prochain film. Marcel coproduira également le film et écrira le scénario d’une histoire qu’elle et la star Tom Hardy ont inventée. Donc, la question demeure : pourquoi pas Serkis ?

Il s’avère que la réponse sans drame est très simple : l’homme est tout simplement trop occupé.

Serkis dit Slash Film qu’il « s’est bien amusé à faire (la suite). Je me suis senti très fier du travail. Être le gardien de cette franchise pendant un petit moment, c’était génial.

Mais, a ajouté Serkis, « j’ai tellement de projets sur lesquels j’étais sur le point de travailler –Animal de ferme, par exemple. Nous étions sur le point d’entrer en production avec ça. Je dois vraiment être au-dessus de ceux que je construis depuis si longtemps.

Serkis a déclaré qu’il était « ravi que Kelly fasse (Venin 3). Elle contrôle tellement ce matériel avec Tom. Ils forment une équipe formidable avec qui travailler. J’ai vraiment hâte de voir ce qu’ils vont proposer. »

Tout ce que l’on sait sur la suite Venin est que Hardy jouera le rôle d’Eddie Brock et du symbiote titulaire. Les détails de l’intrigue, les autres choix de casting et une fenêtre de publication ne sont pas clairs à ce stade.

Venom : qu’il y ait carnage a vu Brock en conflit avec le tueur en série Cletus Kasady (Woody Harrelson) après qu’il soit devenu l’hôte d’un autre symbiote, Carnage. La suite a rapporté plus de 500 millions de dollars dans le monde sur un budget de 110 millions de dollars.