Critique Zombie

Publié le par Avenue de l'horreur

zombie

 

Zombie (Dawn of the Dead) est un film américano-italien réalisé par George Romero, sorti en 1978.

Réalisation : George A. Romero
Scénario : George A. Romero
Production : Dario Argento, Richard P. Rubinstein, Claudio Argento et Alfredo Cuomo
Pays d'origine : Italie
Format : Couleurs - 1,37:1 - Mono - 35 mm
Durée : 117 minutes (Montage Européen supervisé par Dario Argento) - 126 minutes (Montage US) 139 minutes (director's cut) - 156 minutes (version longue allemande)
Dates de sortie : 2 septembre 1978 (Italie) - 11 mai 1983 (France)

 

Synopsis


Le film nous montre des survivants essayant de fuir une invasion de morts-vivants. Ils se réfugient dans un centre commercial, assailli par les zombis. Ce décor envahi de morts-vivants donne lieu à une virulente critique de la société de consommation. La violence, présente tout au long du film, illustre la confrontation entre les zombis affamés et les survivants, qui n'ont d'autre choix que de les combattre.

 

Avis de Kenshu:

 

Après le succès planétaire de sa "nuit des Morts-Vivants" sans en avoir touché un seul dollar, Roméro nous livre; en couleur cette fois-ci; sa suite, "Dawn of the Dead" (sobrement intitulé "Zombie" pour les pauvres franchouillards que nous sommes).


Alors que le virus est devenu quasiment incontrolable (la première scène du film dans l'immeuble en est le témoin), le réalisateur nous propose de suivre une petite poignée de survivants qui trouve refuge dans le désormais célebre centre commercial de Pittsburgh: endroit qui leur semble approprié pour pouvoir y vivre assez longtemps, les denrées alimentaires y étant nombreuses. Jamais ennuyeux malgré le cadre très restreint, "Zombie" altèrne magnifiquement les scènes d'attaque, de repos ou même de comédies: le tout saupoudré bien évidement de la célébrissimme pate du maître, a savoir la critique acerbe du monde qui nous entoure.


Si de nos jours le film peut se montrer vieillissant au niveau des effets spéciaux et surtout de la bande son, il conserve tout de même sa force d'antan autant dans les scènes gores (fichtrement vomissantes!) que dans celles ou Roméro nous livre son portrait frappant de l'Amérique de l'époque....portrait encore valable aujourd'hui dailleurs!!!

Au final, si "Dawn of the Dead" était quasi parfait lors de sa sortie, il l'est un peu moins aujourd'hui mais garde une puissance esthétique et psychologique incroyable!

 

4
REAGIR

Commenter cet article