Critique Riddick

Publié le par Avenue De L'Horreur

Riddick.jpg

 

Réalisé par : David Twohy
Acteurs : Vin Diesel, Karl Urban, Katee Sackhoff
Année de production : 2013
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 18 janvier 2014 (Metropolitan)
Date de sortie au cinéma en France : 18 septembre 2013
Pays : Etats-Unis
Saga : Riddick
Anecdocte(s) : Suite des films Pitch Black et Les Chroniques de Riddick

Synopsis

Riddick a été laissé pour mort sur une planète brûlée qui semble exempte de toute vie. Pourtant, il se retrouve rapidement obligé de lutter pour sa survie contre des prédateurs aliens plus mortels que tous les humains qu’il a affrontés au cours de sa vie. Il trouve un refuge précaire dans une ancienne gare de transit interstellaire désaffectée. La seule façon pour lui de s’en tirer est d’activer une balise d’urgence et d’alerter les mercenaires et autres chasseurs de primes, qui se ruent vers la planète à la recherche de leur proie.

 

Riddicke-image.jpgRiddick-image-2.jpg

 

Avis de Mareka

 

Riddick s'inscrit dans la suite chronologique réservé à ce personnage entamée avec Pitch Black et Les chroniques de Riddick.

Richard B. Riddick est laissé pour mort sur une planète inconnue. Il devra faire face à des créatures et à des équipes de chasseurs de primes…

Le film s'ouvre sur une planète totalement déserte où nous retrouvons Riddick dans un sale état et en mauvaise posture. En effet cette planète est totalement inhospitalière, remplie de créatures ressemblant à des chiens ou des scorpions géants. Points très positif d'ailleurs concernant ces créatures, elles sont très bien faites et très crédibles.

N'ayant aucun dialogue pendant au moins quinze à vingt minutes depuis l'ouverture du film, nous rentrons vraiment dans cette atmosphère. Malheureusement, tout ceci est gâché lorsque nous entendons les premiers mots de Riddick. Le doublage est totalement insupportable pour ma part, la voix n'allant pas du tout au personnage et les dialogues étant quelques peu simplistes.


Une fois les autres acteurs arrivés sur cette planète, rien ne s’arrange niveau dialogue, c'est d'une bassesse incroyable, on peut se demander comment ils ont osé écrire ce genre de choses.
Du côté des acteurs, Vin Diesel est égal à lui même, c'est à dire assez imbu de sa personne et croyant être le plus fort, ce qui gâche un peu tout, les autres ont très peu de charisme aussi peut-être du fait de leurs dialogues d'ailleurs. La seule personne qui tire son épingle du jeu selon moi est Jordi Mollá qui incarne un personnage totalement détestable mais de façon très crédible.


Le rythme du film est assez lent jusqu’à retrouver nos chères créatures aliens sur la fin qui nous réserve, il faut bien le reconnaître, un très bon passage dans le genre des meilleurs survival.

Au final, Riddick est à voir pour les effets visuels très réussi, c'est vraiment dommage que le scénario et surtout les dialogues ont, dirait-on, été bâclés. A voir je pense en VO pour une meilleure appréciation du film.
 3

Commenter cet article

JennDidi 09/02/2014 21:20

Bonjour,

Je suis d'accord pour dire que les animaux sont très bien fait mais je ne suis pas d'accord sur l'avis.

Les dialogues sont du même genre que dans Pitch Black et Les Chroniques de Riddick (même réalisateur d'ailleurs) donc si on a aimé les précédents, ce film ne fait pas exception.

Concernant Vin Diesel, pour moi c'est le rôle qui fait qu'il est "imbu de sa personne" : il a quand même tué tellement de gens que ses yeux ont changé de couleur et il survit à chaque tentative de
capture / assassinat.

Certains acteurs jouent toujours le même style de personnage (ex Hugh Grant genre comédie romantique) et c'est ce que fait Vin Diesel mais avec son physique ce serait presque illogique de le voir
autrement. S'il n'avait pas eu ce genre "m'a tu vu", il n'aurait pas été aussi drôle dans Babysittor...

Un avis est un avis donc même si je ne suis pas d'accord sur certains points je comprends que tu n'ai pas trop apprécié ce film.

Pour ma part, grande fan de Vin Diesel et de son rôle dans Riddick j'ai passé un très bon moment sur mon canapé :)