Critique Retour A La Maison De L'Horreur

Publié le par Avenue de l'horreur

returntohousebigsr1

 

Réalisateurs : Garcia Victor
Scénaristes : Massa William
Acteurs : Combs Jeffrey, Vincent Cerina, Righetti Armanda, Palladino Erik
Pays d'origine : USA
Durée : 1h14

 

Synopsis


Sarah Wolfe, l’unique survivante de l’expérience menée dans La maison de l’horreur est retrouvée assassinée. Aussitôt, sa sœur Ariel tente de comprendre les motifs de ce crime. La réponse se fait jour lorsqu’un archéologue la kidnappe pour l’amener à l’institut du docteur Vannacutt. Persuadés que Sarah a révélé les secrets de la demeure à sa sœur, les archéologues entendent l’utiliser pour retrouver la statuette de Baphomet qui s’y cache.

 

Avis de Zabou


La maison de l’horreur avait marqué l’année 1999 de par son originalité et sa force, il faudra attendre huit années pour voir une suite pointer le bout du nez, il est regrettable qu’elle soit toujours inédite en France.


Sarah Wolfe, l’unique survivante de l’expérience menée dans La maison de l’horreur est retrouvée assassinée. Aussitôt, sa sœur Ariel tente de comprendre les motifs de ce crime. La réponse se fait jour lorsqu’un archéologue la kidnappe pour l’amener à l’institut du docteur Vannacutt. Persuadés que Sarah a révélé les secrets de la demeure à sa sœur, les archéologues entendent l’utiliser pour retrouver la statuette de Baphomet qui s’y cache.


Se retrouver à nouveau au cœur de la maison qui avait inspiré tant de terreur dans le premier opus est un grand bonheur, on remarque bien vite que les décors ont été modifié mais l’aspect inquiétant et sale est bien préservé. Chaque pièce semble vouloir nous raconter son traumatique, on y retrouve des fantômes bien décidés à ne laisser aucun répit aux visiteurs. Les effets spéciaux sont convaincants et esthétiquement réussis.
Le casting quant à lui est loin de faire l’unanimité, on y croise de bons acteurs et d’autres plus décevants. Les protagonistes ne sont pas plus un avantage, la moitié d’entre en antipathique et l’on ne fait qu’attendre le moment où la maison nous en soulagera. Ce qui est regrettable car il est difficile de ressentir la peur quand l’avenir des victimes ne représente aucun intérêt.


Ce qui avait fait la force du premier long métrage était son ambiance inquiétante, ici malgré les effets spéciaux réussis, on ne ressent aucune tension, pas même un sursaut. On se contente de suivre l’avancée des personnages au cœur de la maison sans angoisser.


Mais le plus gros de ma déception n’est pas ici, il réside dans l’intrigue elle-même. Il y plane un coté ridicule et non crédible avec la statuette de Baphomet. Elle entraine le film dans une orientation inattendue et malvenue cassant même le terrible mystère qui planait autour du docteur Vannacut. Dommage car il y avait matière à pondre une bien meilleure suite.

Retour à la maison de l’horreur se laisse regarder sans déplaisir mais manque de profondeur et de réalisme pour s’imposer, une belle déception par rapport à son ainé. Laisse un petit gout amer tout de même.


2.5

 

REAGIR

Acheter La maison de l'horreur à 4.99€

Commenter cet article