Critique Feast II

Publié le par Avenue de l'horreur

Feast 2

 

FEAST 2 : No Limit - 2008

Réalisé par John Gulager
Ecrit par Patrick Melton et Marcus Dunstan
Avec : Jenny Wade, Clu Gulager, Diane Goldner, Chelsea Richards, Carl Anthony Payne Ii...

 

Feast image 8Feast 2 image 7

L'histoire :

Les monstres du premier épisode arrivent dans une petite bourgade perdue au milieu de nulle part. Des autochtones retranchés dans un bar vont devoir s'unir pour pouvoir survivre...

 

Feast 2 image 6Feast 2 image 5

 

Avis de Zabou

 

Feast II nous arrive tout droit en DTV, que nous réserve-t-il? Dès les premiers instants il nous apparaît que ce Feast sera un mélange de gore et d'humour noir ce qui va se confirmer par la suite.

John Gulager nous propose une réalisation assez soignée mais qui ne présente rien de bien exceptionnel mis à part quelques plans chocs comme celui du nain et sa catapulte ou encore du nourrisson (certains le trouveront peut être trop poussé).

Le casting est interprété par des acteurs convaincants, pas toujours au mieux de leur forme mais dans l'ensemble bien encrés dans leur rôle. Notre bande de survivant pourra en dérouter certains car il est fort difficile de s'y attacher.
Le déroulement de l'histoire est assez lent, la majeure partie du film se déroulant dans les mêmes lieux mais les attaques de monstres sont suffisamment nombreuses pour donner du rythme à l'ensemble, chose pas si facile avec un scénario comme celui qui n'est pas très poussé.

Le gros point fort de Feast II vient des effets spéciaux plus particulièrement ceux des bestioles, qui sont forts réussis avec un concept d'ailleurs intéressant. Les phases d'attaque sont filmées soit en gros plan sur une partie du corps soit avec beaucoup de recul ce qui permet de limiter les plans entiers des monstres qui sont les moins bien réussis. Les choix de Feast II peuvent surprendre, si le travail fait sur l'esthétique des monstres est de très bonne qualité on s'étonnera de retrouver notre groupe sur un toit d'immeuble avec une image figée et factice comme décor de fond.

Ce long métrage surprenant est empli de bonnes idées, on assiste à des scènes gores à souhait à la limite du supportables (les amateurs de gores seront comblés) parfois entremêlées d'un humour noir omniprésent... peut être un peu trop, la dose et la répétition de cet humour entraine bien trop souvent Feast II à la limite de la parodie.
Quoiqu'il en soit il saura à coup sur trouver son public et sait se démarquer avec brio des autres films de monstres vus ces dernières années.

3
Feast 2 image 4Feast 2 image 3
Feast 2 image 2Feast 2 image
REAGIR

Commenter cet article