Critique Evil Dead (1983)

Publié le par Avenue De L'Horreur

pack_BR_EvilDead-noir-copie-1.png

 

Réalisé par : Sam Raimi
Scénario de : Sam Raimi
Acteurs : Bruce Campbell, Ellen Sandweiss, Hal Delrich, Betsy Baker
Année de production : 1983
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 6 mai 2013 (bluray) (Sony Pictures Entertainment)
Date de sortie au cinéma en France : 24 aout 1983
Pays : Etats-Unis
Saga : Evil Dead

Synopsis

Cinq jeunes vacanciers s'installent dans une baraque au coeur d'une sinistre forêt. En descendant dans une cave lugubre, les deux garçons de la bande découvrent un vieux magnétophone qui, une fois remis en marche, émet une incantation magique. Laquelle réveille les forces du mal, déclenchant ainsi une horreur sans nom...

 

Evil-dead-image.jpg

 

Avis de Kenshu

Film d'anthologie... Nouvelle édition en haute définition pour vos platines Blu-Ray... Voilà bien là une raison de se pencher à nouveau sur le premier film de Sam Raimi, Evil Dead, tourné avec quelques sous, en compagnie de son futur acteur fétiche et ami de toujours, Bruce Campbell.

Tantôt lugubre, tantôt délirant, le métrage marque les esprits des eighties tant il sort des sentiers battus.

Les clés du succès ? Un scénario basique mais efficace (un groupe de jeunes gens se rend en pleine forêt afin de passer quelques jours dans un petit chalet et découvre un magnétophone qui contient une cassette permettant de réveiller les forces du mal), une image percutante (effets de brouillard, forêt inquiétante) des effets de caméra et prises de vues bluffantes et pour finir une (future) tête d'affiche brillante et déjantée.

Ces ingrédients, aussi simples paraissent-ils, sont malheureusement aujourd'hui d'une rareté affligeante et prouvent que simplicité rime souvent avec réussite.

En effet, le réalisateur parvient à faire de son film une perle qui, encore de nos jours, réussit à faire sursauter, sourire et trembler le spectateur... Car oui, malgré son âge, Evil Dead premier du nom fait peur ! Que ce soit la jeune fille démoniaque enfermée dans la cave, la course poursuite dans les bois ou encore les différents grincements par ci et là, les nerfs du spectateur sont mis à rude épreuve et ce, sans avoir recours à des effets spéciaux au top de la technologie, même pour l'époque.

Non content d'effrayer les âmes sensibles que nous sommes, le cinéaste rajoute une jolie couche d'humour bien potache par moments, mais toujours réussie, histoire de nous dire: "bon, vous avez bien rit, maintenant, je vais vous terroriser !". Oui, Mr Raimi y parvient tout au long du métrage, bien aidé il faut dire par le talent du jeune Bruce Campbell !

Première partie d'une future trilogie (sans compter le récent remake), la saga démarrée il y a déjà plus de trente ans reste encore une merveille qui se savoure sans aucune retenue, mais pose une question cruciale : parlera t-on encore des films des années 2000 dans une trentaine d'années comme on discute aujourd'hui d'Evil Dead ?

4.5

REAGIR

Commenter cet article