Critique Dr Jekyll And Sister Hyde

Publié le par Avenue de l'horreur

Dr-Jekyll---Sister-Hyde.jpg

 

Réalisé par : Roy Ward Baker
Scénario de : Brian Clemens
Acteurs : Ralph Bates, Martine Beswick, Gerald Sim, Lewis Fiander, Susan Broderick
Année de production : 1971
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 05 Mai 2009 (Studio Canal)
Date de sortie au cinéma en France : -
Pays : Royaume-Uni
Saga : Dr Jekyll

 

Commander sur Amazon ou dans notre boutique

cooltext889343510

 

Synopsis

 

Le Dr Jekyll tente de mettre au point un élixir de vie, mais les résultats de ses expériences le mèneront à une potion permettant de changer de sexe...

 

Dr-Jekyll.jpg

 

Avis de Nevarc

 

La Hammer a été l'une des plus prolifiques boîtes de production de films d'horreur de tous les temps. Elle a connu son "âge d'or" à compter des 50's jusqu'au début des 70's.
Dr. Jekyll & Sister Hyde, sorti en 1971, est donc l'une des dernières perles de ce studio qui entre en crise dans ces années là. Derrière la caméra, c'est Roy Ward Baker, un réalisateur fidèle à la Hammer, chez qui il a produit une importante partie de sa filmographie...

Les années 70 sont marquées par la reconnaissance des femmes, qui commencent à entrer dans la vie active, quitter leur foyer pour se lancer dans une carrière professionnelle. La dualité Homme/Femme, voilà l'idée à la base de ce Dr Jekyll & Sister Hyde développée par Brian Clemens (aussi le créateur de la fameuse série Chapeau Melon Et Bottes De Cuir), un des producteurs de la firme, au travers d'un scénario détourné de la nouvelle de Robert Louis Stevenson, L'étrange Cas Du Docteur Jekyll Et De Mister Hyde.
On y retrouve entre autres les personnages historiques Burke et Hare, qui sont l'objet de plusieurs films comme Le Récupérateur De Cadavres (1945) de Robert Wise, et plus récemment Cadavres A La Pelle (2010) de John Landis. On aura même droit à une grosse allusion sur l'univers de Jack L'Eventreur, bien qu'il y ait historiquement, un demi-siècle d'écart entre les faits perpétrés par le ripper et la période de l'intrigue...
Comme on s'y attendait, Dr Jekyll & Sister Hyde distille tous les ingrédients des grands films de la Hammer (l'ambiance gothique, l'image un peu salie...) ainsi qu'une photographie est travaillée avec des décors souvent sombres et étroits.

Pour incarner le Docteur Jekyll, le réalisateur a choisi Ralph Bates, un habitué des films de la Hammer avec qui il a déjà tourner Une Messe Pour Dracula (1970) et les Horreurs De Frankenstein (1970). L'acteur livre ici une belle performance, si bien que Dr Jekyll & Sister Hyde restera d'ailleurs son plus grand rôle.
Sister Hyde est quant à elle, jouée par la belle Martine Beswick, la James Bond Girl de Bons Baisers De Russie (1963) de Terence Young et d'Opération Tonnerre (1965) du même réalisateur. Elle incarne la force, et c'est en même temps une femme qui incarne en elle toute la dimension politique et sociale de l’œuvre.

Pour ce qui est de la musique, c'est encore une fois l'un des points forts de la Hammer. La partition de David Whithaker porte bien le film, l'embellit même afin d'en faire une une petite pépite bien ficelée.

En somme, Dr Jekyll & Sister Hyde fait partie de l'un des derniers grands films de la firme anglaise de cette époque, et démontre par là-même que le cinéma d'horreur - rarement pris au sérieux - peut cacher un fond très intéressant.
Je vous recommande vivement ce métrage !

4

REAGIR

Commenter cet article

film streaming 09/03/2013 15:42

ça me rappelle des souvenir ça, un très bon film, je ne l'ai pas vu depuis longtemps mais ça vaut le détours.
mistergoodmovies