Critique Pour Que Tu N'Oublies pas

Publié le par Avenue De L'Horreur

Auteur(s) : Karen Rose
Pages : 624
Editeur : Harlequins
Date de sortie : 1er octobre 2014
Pays : -
Saga : -

 

Résumé

Quand elle apprend que son fils de vingt ans a été enlevé, Daphné Montgomery, folle d’angoisse, pense aussitôt à une vengeance orchestrée par le criminel qu'en sa qualité de procureur de Baltimore elle vient de faire inculper pour meurtre. Une conviction qu’est loin de partager Joseph Carter, l’agent spécial du FBI chargé de l’enquête. Aux yeux de celui-ci, cette piste est trop simple, trop évidente. Tous deux se lancent alors dans une enquête complexe, terrifiante. Pour Daphné, il s’agit de sauver son fils, tout en faisant face aux souvenirs oppressants de l’enlèvement dont elle a elle-même été victime, enfant. Un traumatisme violent qui, elle le comprend peu à peu, pourrait être lié aux événements d’aujourd’hui. Se peut-il que son ravisseur d’autrefois, qu’on n’a jamais arrêté, soit mêlé à l’enlèvement de son fils ? Se peut-il qu’après toutes ces années il ait décidé de s’attaquer de nouveau à elle, à sa famille ? Aidée de Joseph Carter, cet homme qui l’attire depuis longtemps mais qu’elle se refuse à aimer, Daphné va devoir plonger dans le plus sombre des cauchemars pour trouver les réponses à ses questions.

 

Avis de LeCoindAudrey

Plongée directement dans une ambiance sombre, une première question m'est venue : Dans quoi je m'embarque ?! Mais c'était loin d'être négatif ! Découvrant l'auteure à travers ce roman, je ne connaissais ni son style, ni son univers....

Daphnée, Montgomery, une jeune procureur sortant tout juste d'une affaire lourde et sérieuse, apprends que son fils, a disparut. Coïncidence ? Elle en doute. Bien que des agents qualifiés sont sur le dossier, sur le terrain à rechercher le jeune homme, cette mère ne peut rester les bras croisés en attendant. Elle décide donc de mener son enquête, malheureusement, cela ne va pas se passer comme elle le veut.
J'ai été impressionnée par toutes ses émotions qui tournent autour d'elle. Cette bataille qu'elle mène avec elle même principalement, entre l'envie de régler cette histoire au plus vite, revoir son fils sain et sauf, mais aussi ce doute extrême, connaissant tous les spécimens qu'elle a vu passé et parfois condamné. Je l'ai admirée, ne sachant que faire dans une telle situation.
Entourée durant cette épreuve, on découvre aussi une femme s'interdisant d'aimer, d'avoir une vie amoureuse, sous peine d'être déçue, blessée. Daphnée veut absolument garder cette image de femme forte, mais à quel prix ?

Prise dans l'histoire, je me suis laissé emporter à travers les pages, les rebondissements, tout comme Daphnée, ne voyant pas plus loin que le bout de mon nez. J'ai donc découvert une auteure et sa plume qui arrivent toutes deux à m'entraîner loin de mon canapé sans même le quitter. J'adore cette façon de nous entraîner sur un chemin, qui parait si évident, qu'au final, on est très loin du compte. Elle nous place tout comme le personnage principal aveuglé par ce qui lui arrive.

Pour résumé, partant sans aucun bagage, j'ai pu me les créer au fur et à mesure, appréciant de plus en plus Karen Rose pour cette façon de tirer les fils sans que l'on se rende compte, trompant le lecteur et le personnage. Je comprends maintenant l'engouement faite lors de ses parutions et je me lancerais sans peur dans ses futures ouvrages, bien que le style n'est pas l'un de mes style habituels.

Critique Pour Que Tu N'Oublies pas

Commenter cet article