Critique I Frankenstein

Publié le par Avenue De L'Horreur

I-Frankenstein.jpg

 

 

Réalisé par : Stuart Beattie
Scénario de : Stuart Beattie
Acteurs : Aaron Eckhart, Bill Nighy, Yvonne Strahovski, Miranda Otto, Jai Courtney
Année de production : 2014
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 29 mai 2014 (Metropolitan Filmexport)
Date de sortie au cinéma en France : 29 janvier 2014
Pays : Etats-Unis
Saga : -
Anecdote(s) : -

 

Synopsis

 

Adam, la créature de Frankenstein, a survécu jusqu'à aujourd'hui, grâce à une anomalie génétique survenue lors de sa création. Son chemin l'a mené jusqu'à une métropole gothique et crépusculaire, où il se retrouve pris par une guerre séculaire sans merci entre deux clans d'immortels. Adam va être obligé de prendre parti et de s'engager dans un combat aux proportions épiques.

 

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/06/10/09/358740.jpghttp://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/06/10/09/356865.jpg

 

Avis de Mareka

 

I Frankenstein met en scène la créature de Victor Frankenstein apparu pour la première fois dans le roman Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley écrit en 1818.

Après avoir causé la mort de son créateur, la Créature de Frankenstein met en terre son père dans son domaine familial. Des démons se présentent alors et tentent de le capturer, avant d'être détruits par deux gargouilles. Leur reine, Leonore, explique à la Créature qu'une guerre sainte se livre depuis toujours entre les envoyés du Ciel et ceux des Enfers, et que lui-même a désormais un rôle à y jouer pour sauver l'humanité.

Pour ceux ayant lu le roman d'origine, oubliez le totalement en regardant ce film car il s'éloigne beaucoup de l'original. Il s'inspire en effet plus du roman graphique du même nom écrit par  Kevin Grevioux ou la créature vit à notre époque.
De première abord le film nous fait penser à un énième Underworld avec un bestiaire différend. Et cet impression ne nous quittera pas jusqu'à la fin du film notamment avec l'acteur Bill Nighy qui joue ici Nabérius et retrouve à quelque chose prêt le même rôle que celui de Viktor dans Underworld.
Malgré un bon casting (Aaron Eckhart, Yvonne Strahovski, Bill Nighy, Jai Courtney), un bon réalisateur, Stuart Beattie et un florilège d'action sans repos, le film reste assez plat en lui-même. Aucune surprise dans le scénario. Malgré de très bons effets spéciaux et maquillage, notamment Adam, l'on reste sur sa faim.

Un film qui semblait prometteur mais qui malheureusement ne sort pas des sentiers battus du genre et reste très classique. Dommage.

 2.5

Commenter cet article