Test The Last Of Us [PS3]

Publié le par Avenue De L'Horreur

jaquette-the-last-of-us-playstation-3-ps3-cover-avant-g-135

 

Description du jeu : The Last of Us est un survival action sur PS3 qui raconte l'histoire de Joel et d'Ellie qui vont devoir s'entraider pour survivre face à une mystérieuse peste qui a décimé les Etats-Unis.

 

Type de jeu : Survival Horror
Editeur : Sony
Développeur : Naughty Dog
Date de sortie France : 14 juin 2013
Classification : PEGI 18
Multijoueur : Jusqu'à 8 joueurs en ligne
Testé sur : PS3
Existe aussi sur : -

 

Graphisme : L'univers graphique est magnifique, détaillé et terriblement flippant ! L'apocalypse marque son terrain et se fait sentir à chaque recoin. Le joueur oscille entre émerveillement et frisson tout au long de l'aventure.

4.5

 

Jouabilité/maniabilité : La jouabilité est somme toute classique, inspirée de l'univers des FPS, mais elle n'en reste pas moins adaptée au soft. Notre personnage se servira aussi bien d'armes, mais il devra aussi se déplacer furtivement pour surprendre ses ennemis. Un joli lot de subtilité rend la jouabilité taillée sur mesure pour les gamers.

4

 

Bande son : L'ambiance sonore complète parfaitement les graphismes avec tout autant de minutie. Et pour une fois, la bande son ne se contente pas de créer une atmosphère : elle est un acteur à part entière du soft, puisqu'elle s'intègre dans le gameplay.

4.5

 

Durée de vie : Le solo de The Last Of Us vous tiendra de nombreuses heures en haleine. L'aventure se fait au rythme du joueur, selon qu'il prendra le temps de fouiller chaque recoin en quête de vivres ou autres ressources ou non. En lui-même, c'est déjà un beau challenge ! Un mode multijoueur plus anecdotique vient le compléter et réservera quelques heures sympathiques à quiconque prendra la peine de s'y investir.

4

 

 

bmUploads 2013-05-14 2384 bills town sunsetbmUploads 2013-05-14 2394 joel stomps hunter

 

Test complet :

 

Déjà responsables des licences à succès comme Crash Bandicoot  et Jak And Daxter, les studios Naugthy Dog n'en finissent plus de livrer des concepts marquants. Sur Playstation 3, ils nous ont offert de l'inédit avec la saga Uncharted ! Et ils ne s'arrêtent pas là, puisqu'ils remettent le couvert avec The Last Of Us et se tournent, cette fois, vers le survival horror.

 

Les développeurs signent avec The Last Of Us la plus belle ouverture de jeu qui soit. Non seulement elle est des plus immersives mais elle fout fichtrement les boules ! Le joueur est d'emblée plongé dans un univers apocalyptique où règne la terreur. Les graphismes sautent directement aux yeux. Bien que de nuit, les premiers pas ont tendance à nous faire jubiler. Les bases sont de suite posées et nous promettrent alors une aventure hors norme.

 

Vous l'aurez donc déjà compris, graphiquement le soft est une petite merveille. Les environnements, que ce soit en sous-sol, dans les bâtiments ou en extérieur n'en finissent pas de surprendre ! Ils sont magnifiques, bourrés de détails que le joueur prend plaisir à découvrir. Mais surtout, ils sont terrifiants et maintiennent tout du long une atmosphère étouffante de fin du monde. The Last Of Us est un aboutissement dans le genre du survival horror, tant un soin du détail a été apporté. Les gamers se souviennent de Raccoon City (Resident Evil), maintenant ils penseront aussi à cet univers !

 

L'ambiance sonore complète de manière plus qu'optimale l'ensemble, et nous permet une immersion totale. Survivre, plus que jamais, est au cœur du soft, et donnera des petits coups de tension au joueur, qui s'impliquera tout du long. Les cris des infectés vous glaceront le sang, quand il sera vital de surveiller les conversations des survivants. A ce propos, les développeurs ont pensé à tout, puisque notre héros est doté d'une très bonne ouïe qu'il vous faut mettre en pratique pour prendre en traître vos ennemis.

 

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec le déroulement du jeu. La jouabilité est elle assez basique d'un FPS, toutefois en apparence. En effet, tout a été pensé pour rendre l'expérience de jeu unique. La gestion des armes en tous genres se fait par le biais de la manette avec des raccourcis bien trouvés. Pour le reste, leur utilisation est instinctive et ne prendra jamais le gamer à défaut. Des petits détails non négligeables rendent l'implication des plus subtiles, comme la gestion de l'ouïe de Joël qui sera fort utile pour éviter et prendre par surprise les ennemis. Car sous ses allures de FPS, il ne faut pas perdre de vue que nous sommes face à du pur survival, où l'action n'est pas l'objectif majeur.

 

Le joueur évolue dans divers univers où il doit trouver des ressources, éviter ou tuer des infectés, mais aussi et surtout combattre l'armée et les survivants qui lui veulent du mal. Pour ce faire, il est bon d'avoir des armes à disposition, mais il faudra respecter des phases d'infiltration assez bien pensées, mais peut-être un peu redondantes. Car si à un contre un, les ennemis ne font pas long feu, en groupe ils deviennent bien plus mortels. Pour certains infectés, il vous faudra agir aussi dans la discrétion la plus totale si vous voulez survivre et les achever un par un. Et tout cela vaut son pesant de terreur ! Chaque pas fera couler sa goutte de sueur.

 

Après toute cette accumulation de points ultra positifs, que me reste-t-il à vous dire ? Tout simplement que les développeurs ont fait leur boulot jusqu'au bout, en proposant une durée de vie tout à fait satisfaisante. Bien évidemment, si vous rushez tout du long, il ne vous faudra qu'une dizaine d'heures pour en venir à bout, mais l'intérêt du jeu n'est pas là. Il est dans la recherche et la fouille, et là, croyez-moi il y a du challenge et vous en aurez besoin pour évoluer au mieux dans l'intrigue. De même, si vous souhaitez trouver les armes et les améliorer à fond, il faudra compter sur une seconde partie. Cela va aussi pour Joël qui a des capacités à booster. Un mode multijoueur viendra compléter le tout. Le joueur s'intégrera à une équipe de quatre survivants opposée à une autre (je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler l'intrigue du solo), il pourra choisir ses compétences et ses armes. Rien de bien original en somme, si ce n'est que les parties auront pour but de faire progresser votre clan et d'alimenter votre communauté virtuelle. S'il n'est pas indispensable, il respecte toutefois l'ambiance survival du jeu !

 

bmUploads 2013-05-14 2390 joel attacks clickerbmUploads 2013-05-14 2396 joel with human shield

 

Note Globale : The Last Of Us est le jeu à posséder pour tout fan de survival horror ! Proposant une ambiance post apocalyptique unique, il s'impose sans mal comme une nouvelle référence du genre ! 

4.5

 

Commenter cet article