Test Castlevania : Lords Of Shadow - Mirror Of Fate [3DS]

Publié le par Avenue de l'horreur

Castelvania.png

 

Description du jeu : Le joueur, qui incarne plusieurs personnages de la saga, mène une quête pour défaire Dracula à travers différentes phases de plates-formes, d'exploration et d'énigmes ponctuent l'aventure.

 

Type de jeu : Beat'em all / Plates-formes / Aventure
Editeur : Konami
Développeur : MercurySteam Entertainment
Date de sortie France : 8 mars 2013
Classification : PEGI 16
Multijoueur : -
Testé sur : 3DS
Existe aussi sur : -
Testeur : Zabou

 

Castlevania imageCastlevania image 4

 

Graphisme : Ce nouvel épisode de Castlevania est le premier à tirer partie de la 3D proposée par la petite console portable de Nintendo. Les phases d’action ont lieu en 2D mais le soft bénéficie de magnifiques décors en 3D avec des effets qui s’intercalent dans le gameplay et qui sont bien pensés. La profondeur est remarquable et dépaysante, qu’on soit en intérieur comme en extérieur ! Le bestiaire n’est pas en reste et fidèle à la saga. L’univers a été soigné dans son intégralité pour notre plus grand plaisir. 

 

4.5

 

Jouabilité/maniabilité : Que vous soyez des habitués ou des novices, la jouabilité ne surprendra personne tant elle est fluide et instinctive. Sa richesse passe par un grand nombre de combo disponibles que l’on découvre au fil du jeu : les maîtriser sera la clé de votre quête et de votre réussite. La 2D, aidée par la 3D, se prête parfaitement aux phases de jeu, plateforme comme combat ! 

 

4

 

Bande son : A l’image de ses graphismes, Castlevania : Lords Of Shadow - Mirror Of Fate nous offre une bande son en totale adéquation avec l’ambiance recherchée. Les musiques comme les bruitages sont percutants et toujours justes ! 

 

4

 

Durée de vie : L’aventure est découpée en trois actes majeurs précédés d’un prologue assez rapide. Il vous faudra, en fonction de vos aptitudes à battre les boss et à résoudre les énigmes, compter sur une dizaine, voire une douzaine d’heures pour affronter le grand méchant du jeu ! La quête des parchemins rallongera quelque peu le plaisir. 

 

4

 

 

Castlevania image 3Castlevania image 5

 

Test complet :

 

La saga a été lancée en 1986 sur NES. Konami a introduit son univers de démons et autres vampires dans le monde du jeu vidéo. En effet Castlevania s’est inspiré de Bram Stoker et de son Dracula pour créer un environnement bien à lui. Les nombreuses déclinaisons ne se comptent plus. En 2010 la "série" Lords Of Shadow voit le jour sur Xbox 360 et Playstation 3. Une suite officielle est prévue pour cette année. En attendant cette dernière c’est sur la console portable de Nintendo que Konami a choisi de faire revivre ces personnages au travers de Castlevania : Lords Of Shadow - Mirror Of Fate.

Pour ce nouvel opus le gamer retrouve la famille Belmont toujours aux prises avec Dracula. Ce ne sont pas moins de quatre personnages qui seront jouables : Gabriel (le prologue), Simon (acte 1), Alucard (acte 2) et Trevor (acte 3). Ils sont parfaitement modélisés et leur style graphique est bluffant bourré de petits détails, la 3DS aidant à les faire vivre avec encore plus de réalisme. Chacun bénéficie de ses propres pouvoirs renouvelant ainsi le plaisir de découverte du joueur et le gameplay.

Graphiquement, il n’y a pas grand-chose à redire ! Le soft tire le meilleur parti de la console portable de Nintendo et nous offre une aventure en 2D avec décors et interactions en 3D soignés et efficaces. Pour profiter au mieux du jeu nous vous conseillons de jouer avec la 3D active, ce qui permet une immersion bien plus grande et poussée. Pour sa grande majorité la progression se fait dans les intérieurs du château. Les décors sont tout autant riches et détaillés que variés. Les arrières plans sont somptueux et font voyager le joueur. Les rares passages en extérieur s’en sortent tout aussi bien et nous entraîne dans un univers à l’atmosphère étouffante et inquiétante. La bande son reprend d’ailleurs tous ces éléments et s’impose comme un personnage à part entière du soft ! Les bruitages comme les musiques d’ambiance sont parfaitement en accord avec l’esprit Castlevania.

On sent qu’un travail minutieux a été apporté au bestiaire. On rencontre au fil des couloirs des monstres mythiques allant du mort-vivant au loup-garou en passant par les chauves souris. Des créatures ont été inventées pour le besoin du jeu et elles s’allient parfaitement avec les classiques. Le design des boss est tout aussi réussi et affiné ! C’est un régal se déambuler au milieu de tant de monstres terrifiants.

Castlevania : Lords Of Shadow - Mirror Of Fate se prend en main sans aucune difficulté, que vous soyez novices ou non, le plaisir de jeu sera immédiat. Si chaque personne bénéficie de son arsenal et ses pouvoirs propres, le principe fondamental reste le même et les combos sont commun. Ces derniers sont à débloquer avec l’expérience gagnée dans le soft et vous aideront, plus qu’on ne le croit, à venir à bout des ennemis. Certains moments clé ou actions seront rythmés pas des actions contextuelles et ce n’est pas pour déplaire. Seuls les allers-retours dans le château ternissent un peu l’ensemble, mais ce n’est rien comparé au plaisir que procure la mise en scène !

La progression dans cet épisode se fait par alternance entre phase de plateforme et résolution d’énigmes et des phases de combats. Ce sont les affrontements qui vous demanderont le plus de dextérité, il vous faudra en comprendre le mécanisme (surtout pour les boss) et trouver la meilleure approche en cumulant pouvoir et attaque physique. Alors que certains rageront, d’autres seront ravis de découvrir que les combats contre les boss bénéficient de check point réguliers. Ainsi en cas de mort, vous ne recommencerez l’affrontement dans son intégralité.

En fonction de votre habileté à combattre les ennemis et à résoudre les énigmes, il vous faudra tabler sur une bonne dizaine, voire douzaine, d’heures pour terminer l’aventure. Le plaisir ne faiblissant jamais on ne voit pas le temps passé. La durée sera un peu allongée si le joueur prête attention à la quête des parchemins.

 

Note Globale : Castlevania : Lords Of Shadow - Mirror Of Fate marquera sans conteste ce début d’année ! Sans être révolutionnaire il tire partie de fort belle manière des capacités de la 3DS et propose un confort de jeu plus qu’appréciable ! N’hésitez, foncez ! 

 

4

 

Commenter cet article