Critiques Ennemis [Roman]

Publié le par Avenue de l'horreur

ennemis1.jpg

 

Auteur Charlie Higson

Edition Pocket jeunesse

 

Vous pensiez que vos parents seraient toujours là pour vous protéger ? Vous aviez tort...

A Londres, une étrange maladie a transformé les adultes en morts-vivants. Plus aucun endroit n'est sûr dans la ville pour les enfants. Des clans se forment comme celui du supermarché Waitrose mené par Arran.

 

Mon Avis

 

Au milieu des innombrales romans jeunesse qui traitent du thème du vampire, quelques uns tentent de faire leur trou. Après Un blog trop mortel, c'est au tour du roman Ennemis de nous plonger au coeur d'un monde où les zombies et infectés règnent dans les rues.

L'originalité ici vous la comprendrez dès les premières lignes, tous les adultes sont devenus des monstres affamés qui ne revent que de se nourrir des enfants qui sont à présent livrés à eux même dans les rues de Londres.

Ennemis nous donne rendez vous avec une multitude de gamins offrant tous une personnalité bien spéciale. On apprend à les connaitre et on s'y attache bien vite. Chacun vit la tragédie à sa manière avec plus ou moins de bavoure mais tous auront une importance. Nos enfants ont tous moins de 14 ans, il est donc assez difficile de les imaginer dans cet univers de fin du monde sans adulte pour veiller sur eux. L'innocence de l'enfance s'envole et ils doivent apprendre bien vite à se débrouiller par eux même.

La première partie du roman nous mène dans de nombreuses confrontations avec les "croulants", ces adultes qui n'ont plus rien d'humain. Charlie Higson sait nous les décrire avec suffisament de détails pour les rendre efficaces et réalistes. La froideur de certains actes est sans appel et l'on oublie bien souvent que nous avons à faire à des enfants. Rien ne nous est épargné pas même les morts et ce roman en compte plus d'une. Elles vous hanteront au fil des pages.

Ce qu'il y a de très intéressant dans Ennemis c'est qu'à de nombreuses reprises on suit au travers des chapitres des groupes et points de vues différents. On assiste impuissant à leur calvaire.

La seconde partie laisse les zombies un peu en retrait pour se focaliser sur les enfants eux même et l'évolution éventuelle de la société à venir. On retrouve un peu le thème courant dans les films de morts vivants, où l'homme apparait être un danger pour l'homme tout autant que les infectés. Si cela redonne un bon souffle au roman, j'ai eu personnellement un petit regret en la lisant. L'intensité de la première partie est un peu perdue. On s'inquiète toujours mais la peur n'est plus la même et l'on s'oriente plus vers de l'incertitude.

La fin du roman laisse entrevoir une suite plus que captivante qu'il me tarde de découvrir!

 

Ennemis sait jouer la carte de l'originalité et s'impose dans un genre très prolifique. Il saura terrifié jeunes et adultes à coup sur, son approche donnant froid dans le dos, sans compter que Charlie Higson ne fait pas dans la dentelle en ce qui concerne la survie! Dommage juste que la seconde partie soit un peu moins captivante.

 

 

4
REAGIR

Vous aimerez sûrement découvrir

Le livre Undead Story

Commenter cet article