Critique Wilderness

Publié le par Avenue de l'horreur

Wilderness

 

Réalisé par Michael J. Bassett
Avec Sean Pertwee, Alex Reid, Toby Kebbell,
Interdit aux moins de 16 ans
Long-métrage britannique .
Genre : Epouvante-horreur
Durée : 01h34min
Année de production : 2006

Synopsis :
Après avoir poussé au suicide un de leurs compagnons de cellule, une bande de jeunes délinquants est envoyée sur une île pour un stage de réinsertion et d'apprentissage de la survie en groupe. Ils se croyaient seuls mais leur séjour va tourner au carnage.

 

Wilderness imageWilderness image 2

 

Avis de Billy Loomis:

 

Ah l’Angleterre et le survival ! Le réalisateur suit ici les traces de Neil Marshall et Christopher Smith !
Wilderness se contente de faire simple, voilà Michael J. Basset veut faire un survival alors il envoie une bande de délinquants sur une île, et sur cette île ils vont devoir survivre, car à leurs trousses y’a un Mec pas content tout camouflé avec sa meute de bergers allemands bien carnivores…

Après ça, pour nous spectateur y’a plus qu’à espérer que le résultat soit efficace ! Et mettre de côté le jeu limité des jeunes acteurs (qui malgré tout ont de bonnes têtes "à giffles" de délinquants), le fait du déjà vu, on pense aux aînés comme Sans retour, Délivrance, au plus récent british Dog Soldiers, aussi par la présence de Sean Pertwee... Tient deux acteurs clin d’œil avec Alex reid : une des femmes fortes vu dans The Descent.

Basset empreinte donc le schéma simple de base et envoie la sauce après 30 min. de film, avec quelques meurtres assez sauvages, des chiens bien dressés pour bouffer, quelques séquences portnawak et une réalisation croyant donner un semblant de réalisme !

Le film ne tient pas non plus très longtemps et perd vite sa force vers la dernière partie !
Wilderness reste un film à voir, simple, efficace mais il y a eu mieux dans le genre !

3

 

Avis de Kenshu:

 

Voila bien un film étrange qu'il me tardait de voir.....
apres 30 premieres minutes assez bizarres mais toutefois prenantes et assez noires, le film devient le survival des chaumières que tout le monde attends.
Quelques scènes gores, des bebettes pas tres sympas, mais des taulards qui le sont encore moins !!! Car il faut bien dire que la plupart (surtout un) ont des bonnes tetes de vainqueur!
ceci etant dit, le film garde tout du long son aspect glacial ou la confiance envers l'autre est un mot inconnu au bataillon, si bien que l'on se demande régulierement qui est vraiment le chasseur/chassé dans cette histoire.....
remarquablement filmé dans une nature bien glauque, le film s'en sort remarquablement bien, grace a un scénario plus fiscelé qu'il n'en a l'air et une ambiance assez morbide.
et puis Sean Pertwee (Dog Soldiers) est toujours aussi bon!

4

 

Avis de Dandy Kaine:

 

C'est beau ces pays british, surtout leurs natures sauvages.

C'était un plaisir de revoir de revoir Toby Kebbell qui fut excellent dans Dead Man's Shoes de Shane Meadows et il l'est autant dans ce merveilleux survival/ slasher .

L'auteur de Solomon Kane qui des cadrages parfois maladroit, ce n'est pas tout le temps lisibles dans certaines scènes d'action . Sinon, l'histoire est très bien charpenté, au niveau des gosses et des relations, des problèmes de chacun sans tomber dans le patho ou autre. Michael J. Bassett n'est pas tomber dans la facilité des stéréotypes.

Certaines attaques soudaines arrivent a surprendre et d'autres a faire sursauter, surtout une, voir la monitrice.

Malgré quelques ratés , Wilderness est un très beau film d'horreur, sauvage et violent.

Une belle oeuvre

4

REAGIR

Commenter cet article