Critique Wake Up And Die

Publié le par Avenue De L'Horreur

FICHEJAQUETTEFACE-3760166347575.JPG

 

Réalisé par : Miguel Urrutia
Scénario de : Miguel Urrutia
Acteurs : Andrea Montenegro, Luis Fernando Bohórquez
Année de production : 2011
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 4 juin 2013 (Factoris Films)
Date de sortie au cinéma en France : -
Pays : Colombie
Saga : -
Anecdocte(s) : -

 

Synopsis

 

A la suite d'une soirée alcoolisée, une femme se réveille aux côtés d'un homme mystérieux qui lui est totalement inconnu. Séduite et embarrassée à la fois en discutant avec lui, elle est brutalement assassinée par ce dernier dans un moment de passion. Alors qu'elle est condamnée à revivre le même destin encore et encore : être tuée et se réveiller auprès de cet homme, elle essaye à chaque réveil d'en connaître plus sur lui et ses démons pour sauver sa vie.

 

WUAD-image.JPGWUAD-image-2.JPG

 

Avis de Zabou

 

Un film de genre en provenance de Colombie est une chose assez rare pour qu'on la souligne. C'est aussi cela qui a su aiguiser ma curiosité avec Wake Up And Die. Le réalisateur Miguel Urrutia signe là son premier long métrage sur un thème des plus sympathiques, mais qui nous fait tout de même craindre son déroulement.

 

A la suite d'une soirée alcoolisée, une femme se réveille aux côtés d'un homme mystérieux qui lui est totalement inconnu. Séduite et embarrassée à la fois en discutant avec lui, elle est brutalement assassinée par ce dernier dans un moment de passion. Alors qu'elle est condamnée à revivre le même destin encore et encore : être tuée et se réveiller auprès de cet homme, elle essaye à chaque réveil d'en connaître plus sur lui et ses démons pour sauver sa vie.

 

Vous l'aurez donc compris, Wake Up And Die nous propose de revivre sans cesse le réveil d'une jeune femme qui va se faire assassiner par l'homme avec qui elle vient de passer la nuit. La première chose qui se laisse craindre c'est la répétition et l'ennui, et pourtant il n'en est rien. La construction est bien pensée et le scénario bien plus dense qu'il ne le laisse paraître. Chaque nouveau réveil est une nouvelle angoisse, le cinéphile ne sait jamais dans quel sens le segment va partir.

 

Il n'y a qu'une constante dans le film, c'est la pression imposée par le huis clos. La mise en scène est remarquable et offre des passages bien tendus, on se laisse vite emporter par tant de tension. On craint réellement pour la jeune femme. De plus, un travail de photographie a été apporté. L'ensemble est bluffant et chaque plan surprend par sa précision et ses contrastes.

 

Si l'on sent bien que le budget du film était moindre, cela ne se ressent pas dans son déroulement ni dans le jeu des deux acteurs qui s'en sortent avec plus que les honneurs. Wake Up And Die est un petit OVNI horrifique, mais par ces temps où l'originalité ne se bouscule pas au protillon, il serait dommage de passer à côté d'un tel visionnage.

 

Wake Up And Die joue la carte du huis clos et la joue très bien ! Il se démarque d'un marché qui a tendance à sombrer dans la répétition.

 

3.5

REAGIR

Commenter cet article

Necrodaemon 14/07/2013 16:57

On l'a vu avec ma douce, c'est une véritable perle.
Je ne savait pas qu'il était colombien, mais au moins de culture hispanique (merci pour l'info !!).
C'est vrai que l'on sent que le budget est réduit mais néanmoins rudement bine utilisé. J'ai également été bluffé par le jeu des acteur qui arrive à créer un huis clos digne des plus grands du
genre ... Un franc régal cinématographique !!