Critique Under The Dome Saison 1 Episode 4

Publié le par Avenue De L'Horreur

ba-under-the-dome

 

Série créee par : Brian K. Vaughan
Acteurs : Mike Vogel, Dean Norris  Rachelle Lefèvre, Nathalie Martinez, Colin Ford, Brittany Robertson
Année de production : 2013
Date de sortie en DVD/Bluray en France : -
Date de première diffusion en France : -
Pays : Etats-Unis
Saga : Dome
Anecdote(s) : Adapté du roman de Stephen King

 

Synopsis

 

Les habitants d’une petite communauté se réveillent un matin, coupés du monde et piégés dans la ville à cause d’un immense dôme transparent. Certains tenteront, de manière dissimulée, de tirer profit de cette situation inquiétante et inexpliquée, afin de prendre le pouvoir. Mais une résistance va s’organiser autour d'un vétéran de la guerre en Irak, pour empêcher ces personnes malveillantes de parvenir à leurs fins…

 

 


Avis de Bikinikill

Ce quatrième épisode d'Under The Dome se place dans la droite lignée de "Manhunt" : les petits (et gros) secrets de chacun deviennent de plus en plus difficiles à cacher aux yeux de la petite communauté de Chester's Mill, si bien que les différents personnages doivent se plier jeu des manipulations / alliances pour ne pas se mettre en danger sous le mystérieux dôme (Big Jim / Barbie, Julia / Junior...). La promiscuité gagne du terrain et on sent que la moindre petite étincelle pourrait mettre le feu aux poudres…

Et cette petite étincelle pourrait bien être cette soudaine épidémie de méningite venue s'abattre sur la petite ville. La plupart de la population se retrouve vite aux urgences de l'hôpital local, en sous-effectif et complétement désemparé devant l'ampleur de la situation. Comment ce virus est-il arrivé dans la communauté ?
Les esprits s'échauffent et la peur gagne du terrain, d'autant plus que l'armée, jusque-là stationnée de l'autre côté du dôme a quitté les lieux sans aucune explication…
Qui plus est, le révérend Coggins, en pleine crise de démence fanatique s'est mis en tête de détruire tous les médicaments afin que "la volonté de Dieu, de punir la population s'accomplisse". A la différence des autres personnages, l'homme d'église n'a plus de secret à cacher et avance à découvert : pour lui, le mystérieux dôme est un fléau divin et il fera tout pour mettre le plan du Seigneur à exécution.

A partir de là, ce nouvel épisode d'Under The Dome va vitre prendre la forme d'un petit "film de virus" avec  une paranoïa bien présente (les contaminés doivent être mis en quarantaine, quitte à user de la force) et une course contre la montre pour retrouver les médicaments volés par le révérend et afin de sauver le plus de personne possible.
De même, les histoires parallèles continuent leurs cheminements : la séquestration d'Angie par Junior, l'amourette de Norie et Joe, l'enquête de Julia sur la réelle implication de Barbie dans la disparition de son mari etc.
Le point fort de la série c'est donc de faire cohabiter les histoires personnelles de chacun au travers de la grande Histoire de la communauté de Chester's Mill, prise au piège sous un dôme. Et ça marche plutôt bien, même si les intrigues secondaires ne sont pas toutes du même niveau (la séquestration devient de plus en plus redondante…).
Seule petite incartade dans le domaine de la SF, le contact physique entre Norrie et Joe déclenche des crises d'épilepsie / catatonie chez les jeunes gens pendant lesquelles ils déclament une seule et même phrase : "Pink stars are falling in lines". On reste toujours dans l'univers de X-Files / Lost

En fin de compte, même si ce quatrième épisode ne fait pas trop avancer le schmilblick en ce qui concerne l'arrivée du dôme, il a au moins le mérite de brouiller les pistes et d'intriguer le téléspectateur sur la personnalité de nos héros en laissant entrevoir une part d'ombre dans chacun et une part d'humanité même dans les personnages les plus sombres…
Under The Dome reste donc une série intéressante, qui ratisse toujours aussi large, mais qui tient cependant bien la route !

 

3.5
REAGIR

Publié dans Séries TV horrifiques

Commenter cet article