Critique The Paranormal Diaries : Clophill

Publié le par Avenue De L'Horreur

FICHEJAQUETTEFACE-PARANORMAL_DIARIES.JPG

 

Réalisé par : Michael Bartlett, Kevin Gates
Scénario de : Kevin Gates
Acteurs : Michael Bartlett, Kevin Gates, Craig Stovin, Mark Jeavons, Criselda Cabitac, Rob Whitaker
Année de production : 2013
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 2 septembre 2014 (Factoris Films)
Date de sortie au cinéma en France : -
Pays : Royaume-Uni
Saga : -

Grande Bretagne - Mars 1963. Au cœur des ruines de l'église de Clophill dans la région de Bedfordshire, des sorcières ont organisé une messe noire. Pillant des tombes, sacrifiant des animaux et se servant d’os humains. Dans les années qui suivirent d’autres événements ont eu lieu à Clophill et on a même retrouvé du bétail mutile dans les environs.

En 2010 une équipe de documentalistes est venue enquêter afin de découvrir ce qu’il s'était réellement passé. Mais la légende de a laisse sa marque parmi les habitants et va faire de cette enquête un terrifiant voyage dans l’inconnu.

FICHE_RVB_DIVERS6-PARANORMAL_DIARIES.JPGFICHE_RVB_DIVERS8-PARANORMAL_DIARIES.JPG

Avis de Zabou

Le Found Footage n’a semble-t-il pas encore épuisé toutes ses ressources. Cette fois, venu d’Angleterre, il nous propose une approche de lieux maudits un peu à l’image du Projet Blair Witch. Réalisé par  Michael Bartlett et Kevin Gates, The Paranormal Diaries : Clophill réussira-t-il à convaincre ?

Grande Bretagne - Mars 1963. Au cœur des ruines de l'église de Clophill dans la région de Bedfordshire, des sorcières ont organisé une messe noire. Pillant des tombes, sacrifiant des animaux et se servant d’os humains. Dans les années qui suivirent d’autres événements ont eu lieu à Clophill et on a même retrouvé du bétail mutile dans les environs.

En 2010 une équipe de documentalistes est venue enquêter afin de découvrir ce qu’il s'était réellement passé. Mais la légende de a laisse sa marque parmi les habitants et va faire de cette enquête un terrifiant voyage dans l’inconnu.

La mise en place du film est plus que réussie. L’ambiance s’installe toute seule et le spectateur entre de suite dans le vif du sujet. La présentation des lieux au travers de témoignages et d’interviews des locaux est impeccable, elle n’est pas sans rappeler celle du Projet Blair Witch. Viennent ensuite les lieux auxquels on s’imprègne rapidement. Une sensation inquiétante s’en dégage dès les premiers instants.

Le casting est tout autant convaincant, et permet de donner de la crédibilité au film.

La suite des opérations fait tout à fait penser à l’émission de télé Paranormal Files : Info Ou Intox avec ses qualités et ses défauts, malheureusement. Si très vite, nous plongeons dans l’histoire avec la curiosité de découvrir ce que cachent l’église et son environnement, les effets de tension n’opèrent pas comme ils auraient dû le faire. Seuls les personnages s’affolent et le cinéphile reste plus ou moins de marbre face à des bruits affolants qu’il n’entend pas. De plus les protagonistes voient régulièrement des apparitions qu’une fois de plus on ne voit pas. Ce long métrage aurait été plus efficace avec des jump scares qui pour une fois aurait été tout à faut justifié. Malgré tout le visionnage reste intéressant et nous mène vers une fin plus tendue qui laisse tout de même un goût amer puisque rien ne nous est révélé. Le mystère sur Clophill reste entier.

Avec une approche très convaincante et un décor parfait pour de ce genre de réalisation, The Paranormal Diaries : Clophill aurait pu devenir un incontournable s’il avait réussi à véhiculer plus de peur, et s’il n’avait pas autant masqué les choses. Il n’en reste pas moins un bon divertissement.

3

 

 

Commenter cet article