Critique The End

Publié le par Avenue De L'Horreur

the_end.jpg

 

Descriptif du film

 

Réalisé par : Jorge Torregrossa
Scénario de : Jorge Guerricaechevarria, Sergio G. Sánchez
Acteurs : Miguel Fernandez, Antonio Garrido, Daniel Grao, Clara Lago
Année de production : 2012
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 13 mai 2013 (Seven 7)
Date de sortie au cinéma en France : -
Pays : Espagne
Saga : -

 

Synopsis

 

Felix rejoint avec sa nouvelle fiancée, Eva, un groupe d’amis pour un week-end dans un chalet au fond des bois, dans une région montagneuse d’Espagne. Sur les retrouvailles de ces amis qui ne se sont pas vus depuis longtemps plane le souvenir de celui qu’ils appelaient "le prophète" et dont chacun semble éviter de parler ouvertement. Un soir, alors qu’ils se racontent quelques souvenirs au coin du feu, une étrange lumière traverse le ciel. Ils se rendent alors compte que les téléphones portables se sont éteints, l’électricité semble coupée, quant aux batteries des voitures, elles sont à plat…

 

The-End-image.jpgThe-End-image-2.jpg

 

Avis de Zabou

 

Il a reçu le prix du Jury du Festival du Film Fantastique de Gérardmer en 2013 et il nous vient d'Espagne ! Nous nous plongeons aujourd'hui dans l'intriguant The End qui nous entraîne dans des contrées encore inexplorées.

Felix rejoint avec sa nouvelle fiancée, Eva, un groupe d’amis pour un week-end dans un chalet au fond des bois, dans une région montagneuse d’Espagne. Sur les retrouvailles de ces amis qui ne se sont pas vus depuis longtemps plane le souvenir de celui qu’ils appelaient "le prophète" et dont chacun semble éviter de parler ouvertement. Un soir, alors qu’ils se racontent quelques souvenirs au coin du feu, une étrange lumière traverse le ciel. Ils se rendent alors compte que les téléphones portables se sont éteints, l’électricité semble coupée, quant aux batteries des voitures, elles sont à plat…

Si le long métrage débute dans une ambiance assez "enfantine" avec des retrouvailles de potes, il nous entraîne malgré nous dans la noirceur du passé de chacun. C'est d'ailleurs ici que réside la première véritable accroche. Le spectateur se demande ce que chacun cache et ce qui va arriver au groupe. Entre souvenirs inoubliables et tragédies, le film nous balance, nous impliquant un peu plus chaque seconde.

Côté casting, le talent est au rendez-vous. On retrouve avec un grand plaisir Clara Lago que nous avions découverte il y a peu dans Inside. Elle est accompagnée par Maribel Verdú (Le Labyrinthe De Pan, Jericho Mansions) en grande forme et Daniel Grao (Les Yeux De Julia). Le cinéma espagnol s'expose dans toute sa grandeur ! Grâce à tout ce beau monde, le spectateur est conquis par le groupe d'amis et se prend d'affection pour lui, prenant alors plus facilement partie dans l'aventure.

L'intrigue prend un nouveau départ au milieu de la première soirée de retrouvailles. La tension monte d'un cran et le mystère s'installe. Et de mystère il en sera question tout au long. A l'image des protagonistes, le spectateur s'interroge, se demandant ce qui arrive au monde. Les interrogations sont sans cesse relancées par des nouvelles intrigues. Mais malheureusement si cet aspect apporte beaucoup au film, il nous laisse aussi sur notre faim. Les possibilités ne sont jamais approfondies, l'ensemble reste bien trop vague, et la fin est décevante, car elle ne tranche pas réellement. Si le thème est bon, il manque néanmoins de profondeur.

The End est une belle surprise scénaristique qui tient son spectateur en haleine tout du long. Dommage toutefois que son final ne soit pas plus explicite.



3.5
REAGIR

Commenter cet article