Critique Resident Evil

Publié le par Avenue de l'horreur

28846-b-resident-evil

 

Réalisé par Paul Anderson
Avec Milla Jovovich, Eric Mabius, Michelle Rodriguez
Durée : 1h 41min.
Année de production : 2002
Interdit aux moins de 12 ans

 

Synopsis


Dans un immense laboratoire souterrain, ont lieu des recherches ultras secrètes, supervisées par des centaines de scientifiques. Lorsque l'alarme retentit, tout le monde croit à une simple simulation d'évacuation. Mais bientôt, l'horreur les rattrape. Un virus hautement mortel se propage à un rythme effréné dans les couloirs : en quelques minutes, il met fin à toute vie humaine.
Au même moment, Alice se réveille dans un somptueux manoir. Ignorant comment elle a pu atterrir là, elle fait la rencontre de Matt, un policier. Avant même qu'ils n'aient pu trouver une explication logique à ces phénomènes étranges, un groupe d'intervention militaire, les S.T.A.R.S, débarque de nulle part et les oblige à les suivre. Ces derniers ont reçu l'ordre d'infiltrer le laboratoire et de neutraliser la Red Queen, le super-ordinateur devenu fou que l'on tient pour responsable du désastre.

 

b 16036images

 

Avis de Zabou

 

En 2002 Paul Anderson s'est attaqué à une chose pas très aisée, porter à l'écran l'adaptation du célèbre jeu video Resident Evil. Les fans étaient à l'affût!

Dans un immense laboratoire souterrain, ont lieu des recherches ultras secrètes, supervisées par des centaines de scientifiques. Lorsque l'alarme retentit, tout le monde croit à une simple simulation d'évacuation. Mais bientôt, l'horreur les rattrape. Un virus hautement mortel se propage à un rythme effréné dans les couloirs : en quelques minutes, il met fin à toute vie humaine.Au même moment, Alice se réveille dans un somptueux manoir. Ignorant comment elle a pu atterrir
là, elle fait la rencontre de Matt, un policier. Avant même qu'ils n'aient pu trouver une explication logique à ces phénomènes étranges, un groupe d'intervention militaire, les S.T.A.R.S, débarque de nulle part et les oblige à les suivre. Ces derniers ont reçu l'ordre d'infiltrer le laboratoire et de neutraliser la Red Queen, le super-ordinateur devenu fou que l'on tient pour responsable du désastre.

Les premières scènes avec la fuite du virus T et le réveil d'Alice dans le manoir sont réussis. On est de suite oppressé de comprenant ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux. De nombreuses interrogations naissent déjà dans nos esprits. Le personnage d'Alice est interprété avec talent par Milla Jovovich. Le casting est une belle réussite avec notamment Michelle Rodriguez dans un rôle qui semble fait sur mesure. Une fois la mise en place effectuée, on plonge rapidement au coeur d'une intrigue captivante, avec des scènes inoubliables, le passage des laser m'impressionne toujours au bout d'une dizaine de visionnage, il m'avait littéralement terrifié au cinéma lors de la sortie en salle. Il faudra tout de même attendre 42 minutes avant de voir le premier zombie faire son apparition et l'action s'accélérer un peu. Les morts vivants bénéficient de bons effets spéciaux, ils sont visuellement effrayants et originaux, mon coup de coeur va au zombie à la hache! Le rythme s'accélère alors et l'on enchaine aves les scènes d'attaques, les morts. Tout cela nous menant à une fin vraiment réussie qui laissait augurer d'un deuxième film plus apocalyptique.

Si les fans seront tous unanimes, cette adaptation ne retrace pas l'ambiance des jeux vidéos et s'en eloigne un peu trop, il faudra aussi constater que les zombies ne font pas peur. Aucune de leur attaque ne terrorisent jamais et dans ce genre de film c'est assez regrettable. Malgré ces constats majeurs, Resident Evil propose un très bon divertissement.

REAGIR

Commenter cet article