Critique Ouvert 24/7

Publié le par Avenue de l'horreur

Ouvert 24 7

 

OUVERT 24/7 - 2009

Réalisé par Thierry Paya
Ecrit par Colin Vettier (que je connais via le site Horreur.com !)
Avec : Maud Galet-Lalande, Stéphanie Kern Siebering, Fabrice Colombero, Marie-Pierre Vincent, Amélie Christophe, Morgane Housset; Bertrand Patrzek...

L'histoire : Dans un relais routier isolé, la bière et la choucroute semblent être les seuls moyens d'éveiller l'attention des clients. L'un d'eux un peu plus loquace que les autres propose de raconter une histoire. C'est ainsi que seront contés les déboires d'un couple de lesbiennes cannibales, les aventures d'une ogresse et de sa proie et pour conclure, le triste destin de deux soeurs à la recherche de l'innocence...

 

Avis de Billy Loomis:

 

Ah le cinéma de genre français ! On peut le connaître sous des Haute Tension, A L'intérieur, Frontière(s)... Films au budget acceptable, films qui passent en salles, films qui apparaissent en pages de magazines ciné, etc... Ici c'est un autre destin : celui des indépendants, des potes, du micro budget... Aujourd'hui dispo en DVD via le sympathique éditeur Le chat qui fume !!

Petit film donc, mais grandes qualités... Etant moi-même novice dans ce genre de cinéma à petits budgets et "un poil trash", pouvant tirer vers le mauvais Z et filmé avec le caméscope de l'oncle Albert, il n'empêche qu'ici on est loin de tout ça !!!

Mon souci, (oui commençons par ça) reste la réalisation à la caméra DV, qui titille dès le départ... Mais laissons sa chance à Ouvert 24/7 !
Et il ne faut pas longtemps pour oublier son défaut du jour, le 1er sketch Question de goût déballe l'artillerie et frappe sans sommation. Une enquête policière, un couple de lesbiennes qui ne dépense pas un rond pour la viande de la semaine et nous voilà partit pour une histoire glauque de sexe, de chair et de sang. Aussi bien réalisateur que scénariste : ils y vont à fond !

Le second sketch Règlement de Contes (peut-être mon préféré !?), est d'un autre esprit, nous balançant du Cendrillon, du Petit Poucet ou des 7 nains dans l'univers des grands fous du Fun (et non... pas dans le X). Une ogresse cynique interprétée avec brio par Marie-Pierre Vincent qui nous embarque dans une histoire où le rire tient sa place autant que l'horreur, on y trouve des personnages aussi décalés que certaines situations, un segment qui respire l'air de la firme Troma : du gore, du délire, du 10è degrés...

La dernière escale qui se nomme Wenn's in'd stadt komme semble plus sage mais pas moins subversif !! Situant l'action au bord de l'Allemagne, où deux sœurs paysannes au père zoophile décide de prendre leur destin en main, d'accomplir un rêve : voir la diva Marina Moon sur scène. Mais avec quelques centimes en poche on ne va pas loin... Loin du gore et du délire prononcés des précédents sketchs, néanmoins celui-ci ne se gêne surtout pas pour illustrer du tabou et réussit à toucher le spectateur, j'ai ressentis une certaine poésie où figure une fille attachante, personnage autiste joué à merveille par Mogane Housset (récompensée).
Fin de l'histoire(s), retour au comptoir pour y croisé un certain Lloyd Kaufman (Grand du cinéma indépendant trash, créateur de la Firme Troma) pour une belle rigolade où l'homme se prend facilement au jeu de l'autodérision...

Ouvert 24/7, construit comme un Creepshow est bien sûr couvert de clins d'œil sympatoches et sent bon les belles époques 70/80's... Ouvert 24/7 c'est réalisé par Thierry Paya qui réussit, avec une caméra DV à ne pas me faire décrocher ! De plus la mise en scène réserve son lot de bons plans et des séquences accompagnées par une musique de choix : oui la bande son ne passe pas non plus inaperçu ! Sans parler de l'excellent montage de Maxime Mathis (aussi récompensé). Ouvert 24/7 est servit par un casting surprenant, les jolies Maud Galet-Lalande et Stéphanie Kern Siebering forme un couple de lesbiennes pas comme les autres haut en couleur, actrices que l'on retrouvera au 3è sketch, Marie-Pierre Vincent campe désormais mon ogresse préféré, Morgane Housset attachante qui sans parole donne une belle envergure à son personnage... Le casting masculin est pas mal non plus (oui il y a quand même des hommes !).
Les effets gore sont assurés par David Scherer, qui livre un lot de barbaques et de maquillages à émerveiller le fan du genre, rien n'est cheap dans le film ! Le scénario de Colin Vettier propose un tour du ciné de genre avec franchouillardise, c'est glauque, trash et gore où c'est drôle, fun et poilant... Sans aucune retenue (vas-y que je provoque !), une liberté totale (faut voir ce qu'il nous réserve) et une vraie sincérité ! On passe 1h30 sans trop de longueurs, le film traite à l'aise ses thèmes...

Ouvert 24/7, petit film indépendant bien de chez nous, a récemment remporté 2 prix au Killer Film Fest (USA) : meilleure actrice et meilleur montage. Et ils ne l'ont pas volés !

3.5
REAGIR

Commenter cet article

supernatchos 08/12/2010 13:14


Désolé mais j'ai trouvé ce film nulisime
Un travail tres amateur au niveau du traitement de l'image (trop crue) et je n'adhere pas du tout avec la partie humour de la 2eme partie
Le plus mauvais film que j'ai vu sur l'année 2010