Critique Le Jour Où Les Zombies Ont Dévoré Le Père-Noël

Publié le par Avenue De L'Horreur

static.squarespace.com.png

 

Auteur(s) : S.G. Browne
Pages : 224
Editeur : Mirobole Editions
Collection : Horizons Pourpres
Date de sortie :  18 septembre 2014
Pays : Etats-Unis
Saga : Comment J'Ai Cuisiné Mon Père, Ma Mère Et Retrouvé L'Amour

Pauvre Andy Warner. L’ex-star contestataire des morts-vivants a passé une année entière soumis à des tests expérimentaux dans un laboratoire de recherches sur les zombies dans l’Oregon. Heureusement, un miracle se produit : à quelques jours de Noël, il parvient à s’échapper et fausse compagnie à ses poursuivants en enfilant un costume de Santa Claus. Le déguisement parfait… À deux réserves près : des collègues de décomposition le reconnaissent et exigent de lui qu’il soit leur chef ; et une adorable fillette solitaire le suit partout, convaincue qu’il est vraiment le père Noël… Une comédie horriblement délicieuse à lire sous le sapin.

Avis de Zabou

En juin de l’an dernier je découvrais une lecture hors du commun dans l’univers zombiesque avec le très surprenant Comment J'Ai Cuisiné Mon Père, Ma Mère Et Retrouvé L'Amour signé S.G. Browne. Il me tardait de me replonger dans l’univers unique d’Andy et c’est chose faite avec le nouveau tome Le Jour Où Les Zombies Ont Dévoré Le Père-Noël qui paraît ces jours-ci. L’attente valait-elle le coup ?

Pauvre Andy Warner. L’ex-star contestataire des morts-vivants a passé une année entière soumis à des tests expérimentaux dans un laboratoire de recherches sur les zombies dans l’Oregon. Heureusement, un miracle se produit : à quelques jours de Noël, il parvient à s’échapper et fausse compagnie à ses poursuivants en enfilant un costume de Santa Claus. Le déguisement parfait… À deux réserves près : des collègues de décomposition le reconnaissent et exigent de lui qu’il soit leur chef ; et une adorable fillette solitaire le suit partout, convaincue qu’il est vraiment le père Noël… Une comédie horriblement délicieuse à lire sous le sapin.

Le roman s’ouvre sur un chapitre plein de mystères qui nous fait découvrir notre zombie au grand cœur sous les traits d’un Père Noël unique. Si les traits humoristiques sont d’entrée présents, on est vite confrontés à une ambiance glauque et assez noire. L’Homme est bien vite montré du doigt et s’impose comme le méchant de l’histoire. On renoue sans difficulté avec l’histoire hors norme de notre héro.

Le chapitre suivant nous fait voyager dans le temps nous invitant à comprendre les souffrances des zombies et ce qui va nous entraîner vers la scène d’ouverture. Les quarante premières pages se dévorent sans mal et l’on se prend au jeu de vivre l’insupportable situation qui attend les zombies. La guerre Homme / Zombie est belle et bien en place, mais étrangement ce n’est pas cela qui fait le cœur de l’intrigue, du moins à mes yeux.

L’univers prend une apparence tout autre lorsqu’Andy rencontre la pauvre petite Annie à qui la vie ne semble pas avoir fait de cadeau. L’auteur nous entraîne alors dans un conte de Noël, certes très noir, mais si touchant et émouvant. Une fois ce cap franchi il me fut tout bonnement impossible de lâcher le livre avant d’avoir lu la dernière ligne. Je l’ai dévoré d’une traite sans voir les chapitres défiler. Plus qu’une histoire originale de zombie, ce roman est une pure merveille qui saura toucher ses lecteurs, surtout si la magie de Noël vit quelque part en eux.

Attention, tout n’est pas rose, et le sang coule, les zombies restent des affamés de chair fraîche, mais au final ce n’est pas cela que j’ai retenu.

Le Jour Où Les Zombies Ont Dévoré Le Père-Noël est un véritable coup de cœur, un roman unique dont on ne ressort pas indemne. A la fois drôle et touchant, il nous montre plus d’humanité dans un zombie que dans un vivant, et nous donne une belle leçon de vie !


5
REAGIR

Vous aimerez sûrement découvrir

  Acheter Le Monde Des Morts Acheter Undead Story

 

 

Commenter cet article