Critique La Route

Publié le par Avenue de l'horreur

la-route.jpg

 

Réalisé par John Hillcoat
Avec Viggo Mortensen, Kodi Smit-McPhee, Guy Pearce,
Titre original : The Road
Interdit aux moins de 12 ans
Long-métrage américain. Genre : Science fiction, Drame
Durée : 1h59 min Année de production : 2007
Distributeur : Metropolitan FilmExport

 

La-route-image.jpg

 

Synopsis 


Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s'est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d'un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d'énergie, plus de végétation, plus de nourriture... Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut. C'est dans ce décor d'apocalypse qu'un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d'objets hétéroclites - le peu qu'ils ont pu sauver et qu'ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L'humanité est retournée à la barbarie. Alors qu'ils suivent une ancienne autoroute menant vers l'océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des
rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n'a ni but ni espoir, il s'efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers.

 

La-route-image-2.jpg

 

Avis de Zabou

 

La route nous plonge dans un univers de fin de monde où plus aucune règle ne compte. L'humanité est en déclin, des zonards et des gens qui meurent de faim et qui attendent la mort.

Une très belle ambiance qui s'offre à nous, les acteurs sont très convaincants et incarnent des personnages attachant. Notre couple père/enfant évolue au travers du long métrage et l'on partage leur misère et souffrance. Entre quête impossible et tentative de survie dans un monde dévasté où chaque humain encore présent est un danger, pilleur et cannibale notamment !

Toutefois malgré de gros points positifs le film traine, et l'ennui pointe de temps en temps le bout de son nez. On notera de très rare moment d'action mais beaucoup de réflexion. Il est aussi dommage que l'origine de tout ce drame ne soit pas abordée avec plus détail. On ignore quasiment tout de ce qui a amené nos personnages dans cette situation. Un sentiment d'oppression et de malaise persiste tout au long de la route et ne vous quittera que quelques heures après le visionnage.

Une œuvre marquante qui souffre malgré tout de défauts pas toujours négligeables.

3
Réagir

Commenter cet article