Critique La Rivière Du Temps [Roman]

Publié le par Avenue De L'Horreur

18628220.jpg

 

Auteur(s) : Bee Ridgway
Pages : 440
Editeur : Orbit
Collection : -
Date de sortie : 2013
Pays : Etats-Unis
Saga : -

 

« Vous êtes désormais membre de la Guilde. À jamais. »

 

Voici ce que Lord Nicholas Falcott entend à son réveil dans un lit d’hôpital, quelque part à Londres de nos jours… deux cents ans après avoir été laissé pour mort sur un champ de bataille napoléonien.

 

La Guilde, une entité qui contrôle le voyage dans le temps, lui assure une vie de privilégié dans notre monde actuel. Mais Nicholas n’a pas oublié le passé. Surtout Julia Percy, une jeune fille aux yeux bruns restée là-bas, qui hante ses rêves aujourd’hui. Et le jour où la Guilde lui demande de transgresser la règle – ne jamais retourner d’où l’on vient – au mépris de tous les dangers, et de repartir en 1815 pour lutter contre une organisation secrète et rivale de la Guilde, Nicholas n’hésite pas à remonter la rivière du temps.

 

Avis de Louve

 

Nicholas a fait un saut dans le temps. Alors qu'il était sur le point de succomber pendant une bataille en 1812, il se retrouve en 2013 dans une chambre d'hôpital. Là, il apprend que deux groupes ennemis se livrent une guerre : la Guilde et les Ofants. Très vite, Nicholas se rend compte que si on lui a sauvé la vie au XIXe siècle, ce n'est pas par hasard. La Guilde a besoin de lui pour retourner dans le passé, chose pourtant interdite afin de séduire une femme et de découvrir des informations capitales pour la sécurité de tous. Seulement, en 1815, Nicholas retrouve Julia, cette jeune femme qui avait fait chavirer son coeur et entre coeur et mission, le choix s'annonce plus difficile, surtout lorsqu'il se rend compte qu'il ignore encore beaucoup de choses au sujet de la guilde et des Ofants.

La rivière du temps est un roman ensorcelant. La plume de Bee Ridgway nous immerge de suite dans la vie de Nicholas. On le découvre en 2013, à notre époque tandis que parfois le passé ressurgit dans sa mémoire, triste d'avoir abandonné les siens. On le sent renfermé et taciturne dans cette époque qui n'est pas la sienne, même s'il est parvenu à s'en sortir, sans doute grâce à l'argent de la Guilde, comme on le découvre peu à peu. Le roman est au départ découpé en deux points de vue. On voyage ainsi de Nicholas à Julia pour découvrir leurs aventures tandis qu'ils sont séparés, même si c'est prévisible qu'ils finiront par se retrouver assez tôt. Le roman nous propose avant tout une belle histoire d'amour entre deux personnages au fort caractère et qui cachent tous deux un lourd secret afin de se protéger. Julia qui a la capacité de contrôler le temps et qui le cache pour éviter de devenir le jouet de son cousin, le comte Eamon, celui qui succède à son grand-père.

La relation Julia/Eamon est tendue, conflictuelle et on ressent toute l'animosité qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. Julia le déteste et ne se prive pas de le faire tourner en bourrique pendant qu'Eamon entache la réputation de la jeune femme afin de la transformer en recluse. C'est grâce à l'intervention de Nicholas que la jeune femme sera enfin libérée de son cousin et pourra s'épanouir comme elle le souhaitait, restant tout de même prisonnière de son terrible secret.

Nicholas quant à lui est un pion pour la guilde et il le sait. On attend de lui qu'il mène une mission à terme et si au départ, il semble peu intéressé, peu à peu il se rend compte qu'il refuse d'être utilisé. Les retrouvailles avec Julia ne sont pas étrangères à son envie de tout abandonner pour la jeune femme et l'on suit l'évolution de leur relation avec intérêt puisque chacun est assez blessé par la vie et se cache derrière une façade pour se protéger. Bien sûr, le roman n'est pas juste une romance, au contraire. On assiste à une bataille secrète entre la Guilde et l'Ofant qui pense chacun se battre pour une juste cause, mais c'est une question de perception et Nicholas va très vite s'en rendre compte.

J'ai aimé la manière dont l'auteur retranscrit cette époque et les descriptions m'ont ravie. Nicholas se sent parfois dépassé par ce retour dans le passé et tente de ne pas faire de faux pas. Ici les femmes n'ont en général pas leur mot à dire et ne font que suivre leur époux ou frère. Un retour dans le passé réussi et magique !

L'on s'attache aisément aux personnages et à leurs caractères et pour le coup, on comprend les réactions de Nicholas et pourquoi il a tant de mal à se libérer auprès de la femme qu'il aime. L'auteur joue sur les émotions de ses héros avec brio, nous embarquant sans ménagement dans cette aventure fantastique ! Un réel chef-d'oeuvre !

 5

 

 

Commenter cet article