Critique La Nuit Des Morts Vivants

Publié le par Avenue de l'horreur

nuit-morts-vivants-romero

 

Date de sortie : 21 Janvier 1970
Réalisé par George A. Romero
Avec Duane Jones, Judith O'Dea, Karl Hardman
Genre : Epouvante-horreur
Durée : 1h 36min.
Année de production : 1968
Interdit aux moins de 16 ans

 

Synopsis:

Chaque année, Barbara et Johnny vont fleurir la tombe de leur père. La route est longue, les environs du cimetière déserts. Peu enclin à prier, Johnny se souvient du temps où il était enfant et où il s'amusait à effrayer sa soeur en répétant d'une voix grave : "Ils arrivent pour te chercher, Barbara."
La nuit tombe. Soudain, un homme étrange apparaît. Il s'approche de Barbara puis attaque Johnny, qui tombe et est laissé pour mort. Terrorisée, Barbara s'enfuit et se réfugie dans une maison de campagne. Elle y trouve Ben, ainsi que d'autres fugitifs. La radio leur apprend alors la terrible nouvelle : des morts s'attaquent aux vivants.

 

18651838 w434 h q8018651841 w434 h q80

 

Avis de Kenshu:

 

1968, en ce temps la, Georges Roméro n'est qu'un jeune cinéaste amateur inconnu du commun des mortels...chose qui allait changer en cette magnifique année qui ne sera pas que synonyme de la "révolution" du mois de mai, mais qui rimera désormais aussi avec un therme attachant et touchant, le "zombie"......
en effet, c'est le moment ou le futur papa de la plus célebre série du genre décide de se lancer avec trois sous en poche pour réaliser "night of the living dead".....
Le début du film nous propose de suivre Barbara et son frère Johnny venir se recueillir sur la tombe de leur père, enterré dans leur ville natale, mais une fois sur place, les choses tournent mal et nos deux protagonistes se font attaqué par un homme plus que bizarre: boitant, grognant avec les yeux exorbités et visiblement dépourvu de toute intelligence...
Cette scène, devenue indélibile dans la mémoire de tout fan du genre n'est que le départ d'une heure trente de peur viscérale, filmée avec un talent innimitable et surtout emballé sous forme de conviction politique qui pour l'époque est une véritable révolution.
Personnages au caractère bien trempé (les tensions entre Ben et Harry Cooper sont a couper le souffle), huis clos insoutenable, scènes gores jamais vu auparavant, "night of the living dead" est un chef d'oeuvre a tous les étages qui donnera ses lettres de noblesse au genre et qui ménera George Roméro au panthéon des réalisateurs du film d'horreur."They’re coming to get you, Barbara !"

5

Commenter cet article