Critique Halloween Résurrection

Publié le par Avenue de l'horreur

Halloween résurrection

 

Réalisé par Rick Rosenthal
Avec Jamie Lee Curtis, Bianca Kajlich, Busta Rhymes
Durée : 1h 29min.
Année de production : 2002
Interdit aux moins de 12 ans

 

Halloween résurrection image 6Halloween résurrection image 5

 

Synopsis


Un groupe de jeunes gens est sélectionné pour participer en direct à une émission de real TV. Ils doivent passer la nuit dans la maison d'enfance de Michael Myers. Les participants présument tous que ce jeu sera une simple partie de plaisir pouvant éventuellement leur apporter un peu de notoriété et de publicité gratuite.
Mais les choses vont vite tourner au cauchemar. Michael Myers est de retour. L'un après l'autre, les candidats disparaissent. Le but du jeu va vite consister à essayer de sortir vivant de la demeure.

 

Halloween résurrection image 4Halloween résurrection image 3

 

Avis de Zabou

 

Malaimé ou souvent critiqué, Halloween résurrection fait suite à Halloween 20 ans après qui fut une belle réussite. Il offre pourtant un très bon divertissement.


Un groupe de jeunes gens est sélectionné pour participer en direct à une émission de real TV. Ils doivent passer la nuit dans la maison d'enfance de Michael Myers. Les participants présument tous que ce jeu sera une simple partie de plaisir pouvant éventuellement leur apporter un peu de notoriété et de publicité gratuite. Mais les choses vont vite tourner au cauchemar. Michael Myers est de retour.


Halloween résurrection offre un premier segment de 15 minutes totalement jubilatoire et clôture de bien belle manière la confrontation entre Michael Myers et sa sœur Laurie Strode. Il a finit par la retrouver cloitrée dans une clinique psychiatrique où elle semble n’avoir passé son temps qu’à l’attendre. Michael Myers entre dans la légende puisqu’il est placé au même rang que Ted Bundy et John Wayne Gacy par un patient passionné par les serials killer. Ce mélange de fiction et de réalité est très bien trouvé et donne une réelle dimension au tueur. Rien que pour cette partie le long métrage mérité d’être visionné.


La suite nous mène dans la maison de Michael Myers où un groupe de jeunes sélectionnés pour une émission en directe sur le net fouillent la maison. La traque de Michael reprend alors chez lui, il défend les lieux et s’acharnent sur ses nouvelles victimes. Le traitement des meurtres est assez classique mais l’usage des nouvelles technologies ajoute un bon plus à cet épisode. Des spectateurs suivent via le net les meurtres. Une des victimes est aidée par message instantané par un ami de l’extérieur. Le suspense est bien ressenti, et la tension est présente. Le tueur hante les lieux et on plonge dans son univers, on a l’impression de le découvrir de l’intérieur.


Les personnages sont guères intéressants, on sent bien que leur seule utilité est de mourir et ils le font à merveille.

Halloween résurrection n’égale en rien le premier opus de Carpenter mais offre un peu d’originalité à une série qui s’essouffle. Certains ne seront pas d’accord, mais pour moi il reste un très bon slasher qui respecte les bases en modernisant le tout !

4
Halloween résurrection image 2Halloween résurrection image
.

Avis de Dandy Kaine
;
Un film intelligent qui utilise a merveille les nouvelles conneries télévisuelles et moyens technologiques pour mettre en place le jeu du massacre " télé réalité" avec le plus grand tueur de tous les temps, Michael Myers.

Habitué a joué avec le spectateur, ici le tueur joue avec les protagonistes mêlant réalité et fiction. Au premier Halloween, des gens se levaient pour crier a l'écran " il est la ", de strucs de ce genre tellement les spectateurs étaient a fond. LE film ne fait que reprendre cela, quoi de plus effrayant ( et excitant ) que d'être en directe a voir Michael Myers dézingué des jeunes cons?!

Rick Rosenthal dirige un bon film, souligne bien la peur via la présence silencieuse de son tueur, certaines apparitions rappelle le premier du nom mais la ou le bas blesse, c'est le coup d'arts martiaux, coups de pieds dans la tronche de la part de Busta Rhymes que ça foire ( que Rosenthal ne se la joue jamais Isaac Florentine) parce que c'est nul et surtout illisible. Pour Bustha Rhymes qu'il soit en naturel ou en acteur, toujours a la cool.

Sinon le début est ultra nul et mal joué par Jamie Lee Curtis, je croyais c'étais un faux tournage et mal joué, on enlève tout ça et c'est plutôt fun et respectueux de la création de Carpenter.

De toute façon n'importe les suites, qui que ce soit qui réalisé, que ce soit avec passion ou par cupidité, toutes nouvelles versions ( réussites ou pas ) seront nulles parce que ce n'est pas Carpenter a la barre!

4
REAGIR

Commenter cet article