Critique Damnés [Roman]

Publié le par Avenue de l'horreur

http://img.over-blog.com/250x372/3/85/36/69/Images-2/Image-5/DAMNEScouv-copie.jpg

 

 

Auteur: Lauren Kate

Disponible depuis le 18 novembre 2010 chez Bayard Jeunesse

 

"Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts.

Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant, ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux..."

 

Mon Avis:

 

Entre les nombreuses publications qui tournent autour de l’univers des vampires, il y a Damnés qui semble se différencier tout en empruntant une trame scénaristique semblable aux premiers abords.

 

Lauren Kate s’est inspirée d’un passage de la Genèse, qui évoque le destin d’un groupe d’anges jetés hors du Paradis parce qu’ils se sont laissés tenter par de jeunes mortelles nous propose ici de suivre l’histoire d’une jeune fille Luce qui va se découvrir en entrant dans une école bien stricte et qui va s’enrichir des rencontres qu’elle y fera.

 

Damnés sera le premier roman d’une série de quatre qui nous présente une belle fourchette de personnages tous plus intéressants et intriguants les uns que les uns. Nous apprenons au film des pages à faire connaissance et visons toutes nos interrogations à travers Luce. Tout d’abord le beau gosse inaccessible : Daniel fait rapidement son entrée, il suscite l’intérêt dès les premiers instants. Et comme dans toute bonne histoire d’amour fantastique il faut un triangle amoureux, nous découvrons Cam beaucoup plus attentionné et disponible que Daniel, mais la gentillesse peut parfois cacher des choses. Au cœur de ses tentations Luce trouvera du soutien auprès de Penn qui se révèle être une véritable amie. Chacun des personnages qu’il soit secondaire ou principal est travaillé avec minutie.

 

Damnés n’est pas seulement une histoire d’amour compliquée, il aborde de nombreux thèmes plus sérieux comme la mort, les anges, l’enfance, l’amitié, la famille. Ce qui consolide le récit d’un bout à l’autre lui ajoutant du tonus. Le mystère et les interrogations resteront tout au long le cœur même de cette histoire. A noter que l’univers visuel est magnifique, le cimetière décrit est effrayant. Les descriptions succinctes permettent parfaitement de s’imaginer les lieux.

 

Lauren Kate sait dévoiler chaque bride de Damnés avec talent, rendant chaque chapitre alléchant. On les enchaine d’ailleurs avec une certaine vitesse et il est difficile de stopper tant le suspense est soutenu. Chaque page nous offre de nouvelles perspectives et vient combler petit à petit les pièces manquantes du puzzle. Il m’est difficile d’en dire plus sans trop en dévoiler de l’histoire.

 

Si par sa construction Damnés peut amener à faire penser à bons nombres d’autres romans du genre il n’en est rien. Certes classique l’intrigue sait se mettre en avant créant un univers unique. Damnés ne se lit pas il se dévore. Sa suite à venir Vertige fait déjà partie de mes futures lectures.

 

4

Commenter cet article