Critique Conjuring : Les Dossiers Warren

Publié le par Avenue De L'Horreur

Affiche2

 

Réalisé par : James Wan
Scénario de : Chad Hayes, Carey Hayes
Acteurs : Patrick Wilson, Ron Livingston, Vera Farmiga, Lili Taylor, Mackenzie Foy, Hayley Mcfarland
Année de production : 2013
Date de sortie en DVD/Bluray en France :
Date de sortie au cinéma en France : 21 août 2013
Pays : Etats-Unis
Saga : -
Anecdote(s) : -

Synopsis

 

Avant Amityville, il y avait Harrisville. Inspiré de faits réels, The Conjuring conte comment deux enquêteurs internationalement reconnus du paranormal, Ed et Lorraine Warren, ont été appelés pour aider les Perron, une famille terrorisée par une présence sombre arpentant leur ferme. Forcés à se confronter cette entité démoniaque puissante, les Warren se retrouvent embarqués dans l’affaire la plus terrifiante de leur vie.

 




Avis de Kenshu

Les maisons hantées et le cinéma, une histoire d'amour depuis de longues années... Amityville, Hantise, Poltergeist et consorts représentent peut être la plus grande peur des croyants : et si ce qui ce cachait de l'autre côté n'était pas que ciel bleu, anges et jolies rivières ?

James Wan, jeune réalisateur prometteur depuis Saw et désormais talentueux depuis Dead Silence et Insidious propose à son tour de terrifier son petit monde avec Conjuring : Les Dossiers Warren.

Le film propose de suivre le couple Warren, chasseur de fantômes et autres démons, dans l'enquête la plus terrifiante de toute sa carrière. En 1971, la famille Perron est témoin d’événements étranges se déroulant dans leur nouvelle maison. Effrayée, la mère décide de faire appel au couple afin de mettre fin à ces terribles apparitions.
Inspiré d'une histoire vraie, le long métrage démarre lentement et présente tour à tour les différents points clés de l'ensemble : le couple Warren d'un  côté, la famille Perron de l'autre. Une petite demi heure est nécessaire avant que les protagonistes finissent par se rassembler. Un peu longuette par moments, cette première partie a toutefois le mérite de ne jamais endormir le spectateur grâce à une mise en place habile faisant monter la peur crescendo.
Une fois tous les éléments réunis, le film passe la seconde et entre dans le vif du sujet.

James Wan l'a prouvé avec Insidious : il sait provoquer la terreur ! Passé maître dans les angles de caméra saisissants où les yeux du spectateur se dirigent aux quatre coins de l'écran afin de trouver ce qui se cache dans les décors, pour finalement surprendre au moment ou l'on s'y attend le moins, le réalisateur réussit une fois de plus là ou tant d'autres métrages ont échoué : instaurer une tension permanente jusqu'à la dernière seconde sans jamais relâcher la pression... Car oui, le film instaure ce sentiment plus qu'il n'effraye.
Si certains, comme moi, s'attendaient à être aussi paniqués que lors d'Insidious, alors la déception risque d'être un peu présente : certes, quelques scènes sont vraiment horribles et remuent les tripes, mais dans l'ensemble, c'est davantage une sensation de pression que d'épouvante qui règne.

Côté casting, c'est réussi, et les protagonistes principaux ont tous une certaine expérience dans le genre : Patrick Wilson bien sûr déjà présent dans Insidious, Vera Farmiga (Esther), mais aussi Lili Taylor (Hantise). Tout ce petit monde entre parfaitement dans leurs personnages respectifs, si bien qu'on y croit à leur fichue histoire de maison hantée - qui au final se transformera lors de la dernière partie en film de possession et d'exorcisme - au fil des scènes particulièrement réussies par un réalisateur qui a peut-être retenu les leçons de son précédent métrage, excellentissime mis à part son finish, grand guignolesque.

Pour conclure, Conjuring : Les Dossiers Warren est une vraie réussite tant dans son déroulement que dans le choix des acteurs et de son ambiance détestable (c'est ce qui est bon !). Certes, il aurait pu (et dû ?) effrayer davantage, mais bon, les films d'horreur réussis sont tellement rares...

 


4

Commenter cet article