Critique Dans L'Oeil Du Tigre (Burning Bright)

Publié le par Avenue de l'horreur

125070.jpg

 

Réalisé par : Carlos Brooks
Scénario de : Christine Coyle Johnson, Julie Prendiville Roux
Acteurs : Briana Evigan, Garret Dillahunt, Meat Loaf, Charlie Tahan...
Année de production : 2010
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 12 juin 2013 (M6 Vidéo)
Date de sortie au cinéma en France : -
Pays : Etats-Unis
Saga : -
Anecdote(s) : -


Synopsis 

 

Depuis le décès de sa mère, Kelly est en charge de Tom, son petit frère autiste. Alors qu’elle s’apprête à partir pour l’université, elle se rend compte que son beau père a pris l’argent qu’elle destinait au centre spécialisé de Tom. Et il en a fait bon usage : il a acheté un tigre afin d’ouvrir un parc safari. Et quand un ouragan est annoncé, la maison est calfeutrée pour la nuit. Mais à son réveil, Kelly réalise qu’elle est enfermée dans la maison avec son frère, et que le tigre aussi…

 

Burning-Bright

 

Avis de Billy Loomis:

 

Belle petite surprise ce film !
Dans le genre thriller minimaliste où des personnages sont piégés et face à un ou plusieurs animaux dangereux comme dans Cujo, Open Water ou Black Water, ce film a de quoi tirer son épingle du jeu.

Même si le scénario est des plus banals et que l’idée de départ a déjà été vue et revue, il n’empêche que Carlos Brooks réussit à nous convaincre et à nous surprendre. Ainsi, l'exposition de chaque personnage est réussie, si bien qu'on n'a pas de mal à s'attacher très vite à Kelly et à son jeune frère autiste Tom, livrés à eux-même et en face d'une rude épreuve.

Libéré par une main malveillante, ce tigre décrit comme diabolique par son ancien propriétaire, compte bien assouvir sa faim… Dans L'Oeil Du Tigre, Burning Bright nous propose une partie de cache-cache sous tension, réservant son lot de scènes réussies.
Le réalisateur opte pour un espace restreint (une maison) et complètement calfeutré. Certes, au niveau des décors on a vite fait le tour, mais les bons moments sont là : séquence sous le lit, dans le congélateur, le conduit à linge… Le stress s’amplifie avec le personnage autiste de Tom, qui ne se rend pas compte de la situation tandis que Kelly tente de survivre face au gros matou tout e gardant un oeil sur son petit frère !
Le fauve est quant à lui assez flippant, mais certains effets CGI ne sont malheureusement pas toujours au top. Heureusement, le casting est bon (la ravissante Briana Evigan et le petit Charlie Tahan) et arrive sans peine à gommer tous ces petits défauts.

Bref, Carlos Brooks réalise ici un film modeste, préférant l’évolution de ses personnages aux effets chocs, tout en privilégiant le suspense au spectaculaire... Et je dois dire que ça fonctionne plutôt bien !


3.5

 

REAGIR

Commenter cet article