Critique Braindead

Publié le par Avenue de l'horreur

Braindead

 

Date de sortie cinéma : 27 janvier 1993
Date de reprise cinéma : 4 avril 2001
Réalisé par Peter Jackson
Avec Thimothy Balme, Diana Penalver, Elizabeth Moody
Interdit aux moins de 16 ans
Long-métrage néo-zélandais .

Genre : Epouvante-horreur
Durée : 01h44min

Année de production : 1992

 

Synopsis

Lionel Cosgrove, un jeune homme timide flanqué d'une mère envahissante fait la connaissance de la belle Paquita, dont il tombe amoureux. Ce qui n'est pas du goût de sa chère maman, bien décidée à gâcher cette relation. Alors qu'elle espionne l'un de leurs rendez-vous galants au zoo, cette dernière est mordue par un singe-rat de Sumatra. Succombant à ses blessures, elle se transforme alors en zombie cannibale et contamine peu à peu la ville. Seul Lionel peut stopper l'invasion...

 

Avis de Cellophane

 

Peter Jackson qui a malheureusement abandonné le genre pour aller tourner des daubes (à mon goût, ne jetez pas la pierre) comme le Seigneur des Anneaux avait ici tout compris.

Le prétexte du rat-singe n'est là que pour partir dans un délire visuel, gore et plein d'humour qui mène à une fin Oedipienno-philosophique amusante. Tout est bon dans le Jackson :

Les acteurs sont bons et s'en donnent à cœur joie pour porter cette histoire avec talent. Wikipédia ajoutant que les deux acteurs principaux : "Timothy Balme n'avait jamais vu de film d'horreur de sa vie et que Diana Peñalver pleurait à la vue du sang, ils exécutent tous les deux une performance d'acteur dans cette œuvre.". On ne le dirait pas et ça joue à fond, ça fait du bien de voir des comédiens ainsi investis !!!

Le scénario est finement écrit et laisse place à des scènes dignes du meilleur théâtre de boulevard. C'est drôle, décalé, déjanté, logique ; un vrai scénar qui ne développe certes pas de choses profondes comme un film Art et Essais mais qui traite à fond du sujet : cause et toutes les conséquences. Il va au bout de l'idée de base et c'est très bon !

Des effets spéciaux excellentissime (ou alors, j'étais jeune et naïf) qui sont vraiment dégueus (mais le côté drôle fait passer la pilule) et réussis. Excellente scène de nourriture des invités - j'ai longtemps ri de cette tête en arrière !!!

Bref, un incontournable du genre gore humoristique (dont Jackson me semble être le maître, voir le seul réalisateur...)

Allez, on se fait plaisir :

5

(parce qu'il n'y a pas plus)

REAGIR

Vous aimerez sûrement découvrir

Le livre Undead Story

Commenter cet article