Critique Bates Motel Saison 1 Episode 6

Publié le par Avenue De L'Horreur

Bates Motel

 

Série créee par : Anthony Cipriano
Acteurs : Vera Farmiga, Freddie Highmore, Max Thieriot
Année de production : 2013
Date de sortie en DVD/Bluray en France : -
Date de première diffusion en France : -
Pays : Etats-Unis
Saga : Psychose

 

Synopsis

 

La série TV revient sur la jeunesse de Norman Bates !

 

Bates-motel-image.jpgBates-motel-image-2.jpg

 

Avis de Nevarc

 

Enfin ! On l'attendait et le voilà enfin cet épisode qui fait décoller la série, l'épisode qui la fait passer au niveau supérieur.

Comme je l'avais souligné dans lors de ma première chronique sur Bates Motel (le pilote), la symbolique de la la "normalité" dans le tandem principal Norma/Norman prend ici tout son sens. Ce thème est d'ailleurs évoqué par Dylan (un personnage extérieur à la relation mère/fils) lorsqu'il est en voiture avec Norman : il lui dit que s'éloigner de Norma le rapproche de la normalité, c'est à dire la "vraie vie".

Cette épisode s'intitule "The Truth" ("la vérité") et nous en apprend un peu plus sur les problèmes de Norman, brièvement introduits dans les épisodes précédents. Je ne spoilerai pas l'épisode, mais je peux juste dire que le conflit intérieur du jeune héros (qui s’avère être le twist du film et du bouquin originels) est mis au premier plan, pour devenir l'élément central de la série.

Ce sixième volet est riche en qualité narrative : on retrouve l'excellente patte de Carlton Cruse (co-créateur du show), avec pas mal de rapports au passé. Ces flashbacks posent la question de l’impact de nos actions passées dans notre présent, thème qu'on retrouve souvent dans le travail de Cruse (Lost par exemple).
On aura aussi le droit à une moitié d'épisode pleine de suspense, amplifiée par le montage alterné de Dylan, de Shelby et de Norman et Norma lors du climax final.

Du côté des acteurs, Vera Farmiga, Freddie Highmore, Max Thierrot et Mike Vogel signent des performances impressionnantes, notamment grâce à l'intensité de très bonnes scènes (les transes de Norman, l'arrivée de Shelby dans la vie des Bates ou bien l'intégration de Dylan au sein de sa propre famille et du duo Norma / Norman).

C'est de loin le meilleur épisode (pour l'instant) de Bates Motel, et il nous tient en haleine pour la suite !

4.5

REAGIR

Publié dans Séries TV horrifiques

Commenter cet article