Critique Poussières d'Os

Publié le par Avenue De L'Horreur

Auteur : Karin Salvalaggio
Pages : 330
Editeur : Bragelonne
Collection : -
Date de sortie : 17 août 2016
Pays : Etats-Unis
Saga : -

Un matin, des coups retentissent à la porte. Encore adolescente, Grace prend peur. Cette enfant sauvage vient de subir une greffe du coeur et refuse d’ouvrir à l’inconnue qui crie son nom. Quelques instants plus tard, elle assiste au meurtre de cette femme dans la neige. Il s’agit de sa mère, qu’elle n’a pas vue depuis onze ans. Enceinte jusqu’au cou, l’agent Macy Greeley est chargée d’enquêter sur cet assassinat et sur le passé de Grace. Elle revient sur les lieux d’une ancienne affaire, la disparition d’un groupe de jeunes filles à la frontière canadienne, des années plus tôt…

Avis de Zabou

Découvrir un nouvel auteur de polar est toujours un grand moment. Avec sa couverture sobre, mais énigmatique, Poussières d'Os semble nous promettre une enquête intense et pleine de charme.

Un matin, des coups retentissent à la porte. Encore adolescente, Grace prend peur. Cette enfant sauvage vient de subir une greffe du coeur et refuse d’ouvrir à l’inconnue qui crie son nom. Quelques instants plus tard, elle assiste au meurtre de cette femme dans la neige. Il s’agit de sa mère, qu’elle n’a pas vue depuis onze ans. Enceinte jusqu’au cou, l’agent Macy Greeley est chargée d’enquêter sur cet assassinat et sur le passé de Grace. Elle revient sur les lieux d’une ancienne affaire, la disparition d’un groupe de jeunes filles à la frontière canadienne, des années plus tôt…

La scène d'ouverture du roman est une pure réussite, en à peine quelques lignes, le lecteur est happé dans l'histoire. Le rythme s'équilibre au fil des pages pour donner un beau rythme de croisière.

Vient ensuite, la rencontre avec l'enquêtrice. Le personnage a été bien travaillé avec un passé flou et mystérieux et un avenir hésitant. Il est difficile de ne pas s'attacher à elle. On la suit avec un grand plaisir dans une enquête qui ne manque pas d'intérêt. Elle nous entraîne dans un village où s'installe une atmosphère oppressante. Ici, tout le mone connait tout le monde, et les langues ont bien du mal à se délier.

Karin Salvalaggio a réussi à créer une ambiance glauque, mais surtout elle a créé des personnages secondaires fort en caractère qui donne du piment à l'intrigue. L'enquête est bien ficelée et c'est un régal de la voir se résoudre et de découvrir les secrets. Malgré tout, si j'ai aimé ma lecture, j'ai eu tout le long l'impression qu'il manquait un petit quelque chose pour en faire un incontournable.

Poussières d'Os est une bien belle surprise qui se dévore en quelques heures et qu'il serait dommage d'ignorer.

Critique Poussières d'Os

Commenter cet article