Critique Jupons Et Poisons

Publié le par Avenue De L'Horreur

Le Pensionnat de Mlle Géraldine, tome 3 Jupons et Poisons
Auteur : Gail Carriger
Pages : 368
Editeur : Orbit
Collection : Jeune Adulte
Date de sortie : 10 juin 2015
Pays : Etats-Unis
Saga : Le Pensionnat de Mlle Géraldine

« C’EST UNE CHOSE D’APPRENDRE À FAIRE LA RÉVÉRENCE. C’EN EST UNE AUTRE QUE DE SAVOIR FAIRE LA RÉVÉRENCEnEN LANÇANT UN POIGNARD. BIENVENUE AU PENSIONNAT DE MLLE GÉRALDINE.
Toujours élégante, Sophronia continue sa deuxième année au pensionnat – avec un éventail à lames d’acier dissimulé dans les plis de sa robe de bal, bien évidemment. Une arme tendance et fort à propos, puisque la jeune espionne, sa meilleure amie Dimity, l’adorable soutier Savon et le charmant Lord Felix Mersey montent clandestinement dans un train en direction de l’Écosse pour ramener leur camarade de classe Sidheag à sa meute de loups-garous. Personne ne se doute de ce qu’ils vont trouver – ou qui – à bord de ce train étrangement vide. Alors que Sophronia met à jour un complot susceptible de plonger Londres tout entière dans le chaos, elle va aussi devoir décider une bonne fois pour toutes vers qui va sa loyauté. »
 

Avis de JennDidi

Gail Carriger arrive encore à nous surprendre en rendant ce troisième volet totalement addictif. Action, suspense, espionnage, trahison, humour et amour se mêlent pour créer un récit époustouflant. Le lecteur n’aura pas le temps de s’ennuyer et sera pratiquement obligé de lire ce roman d’une seule traite.

En commençant à lire Jupons et Poisons, j’avais un peu peur de trouver cela rébarbatif. Chaque tome commence par une nouvelle année chez le Pensionnat de Mlle Géraldine ainsi qu’une nouvelle enquête qui enfreint toutes les règles de la bienséance. Cela pourrait devenir ennuyeux mais c’est loin d’être le cas ! J’ai particulièrement apprécié ce tome car il regroupe tous mes personnages préférés de la saga : Sophronia, Sidheag, Savon ainsi que le capitaine Niall. On retrouvera également Monique de Pelouse, la casse-pied devenue drone de la ruche vampire de Westminster. Seul point négatif : le pauvre professeur vampire Braithwope, un personnage que j’apprécie beaucoup, ne tiendra pas un grand rôle compte tenu de ce qui lui est arrivé dans Corsets et Complots, le deuxième tome de la saga.

Dans Jupons et Poisons, Sophronia sera encore, bien malgré elle, embrigadée dans une entreprise fort dangereuse. En souhaitant aider son amie Sidheag à retrouver sa meute, elle va tomber sur un complot visant à contrôler le monde entier, rien que ça ! De nouveaux personnages vont faire leur apparition, des anciens vont nous tromper…. Ou pas ! Certains protagonistes ne sont pas dignes de confiance et le lecteur ne sera pas dupe. Cela laisse toutefois un brin de suspense car on se demande quand et comment ils vont se décider à tromper la vigilance de nos amies espionnes.

Je ne dévoilerai pas l’histoire car le résumé le fait déjà assez mais sachez seulement qu’il s’agit là du tome le plus addictif du Pensionnat de Mlle Géraldine ! Nos héroïnes ont grandi et si elles doivent déjà prendre des décisions concernant leur avenir de futures espionnes, cela est loin d’être facile. Plusieurs mécènes (futurs patrons) sont intéressés par Sophronia et si le lecteur est quasi certain du choix qu’elle fera, la fin arrive à nous surprendre. Les dernières lignes de Jupons et Poisons sont incroyables et nous laissent dans une attente insoutenable. Il ne reste plus qu’à patienter pour lire le prochain tome Manners & Mutinery qui ne sortira pas avant longtemps ! En effet, Gail Carriger annonce sur son blog qu’il sortira aux Etats-Unis en novembre de cette année. Il doit encore être traduits dans notre langue pour sortir, on l’espère, en juin 2016.

Commenter cet article