Critique Pandorum

Publié le par Avenue De L'Horreur

Réalisé par : Christian Alvart
Scénario de : -
Acteurs : Dennis Quaid, Ben Foster, Cam Gigandet,
Année de production : 2008
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 16 février 2010
Date de sortie au cinéma en France : /
Pays : Etats-Unis
Saga : -

Synopsis

Deux astronautes, le Lieutenant Payton et le Caporal Bower se réveillent dans leur gigantesque vaisseau spatial après un long séjour en hyper-sommeil. Désorientés et plongés dans le noir, ils ne se souviennent ni de leurs identités ni de leur mission. Les seuls sons qui leur parviennent sont des vibrations provenant du coeur du vaisseau. Le Caporal Bower part en exploration et ne tarde pas à découvrir quelques survivants qui vivent cachés, traqués par d'effroyables créatures. Ensemble ils vont essayer de découvrir ce qui s'est réellement passé lors de cette mission...

Avis de Mareka

Pandorum est un survival spatial s'inspirant du syndrome de pandorum provoqué lors de voyage spatiaux et se manifestant pas des hallucinations, saignements et joue sur le sentiment de solitude du a l'espace.

Deux astronautes, le Lieutenant Payton et le Caporal Bower se réveillent dans leur gigantesque vaisseau spatial après un long séjour en hyper-sommeil. Désorientés et plongés dans le noir, ils ne se souviennent ni de leurs identités ni de leur mission. Les seuls sons qui leur parviennent sont des vibrations provenant du cœur du vaisseau. Le Caporal Bower part en exploration et ne tarde pas à découvrir quelques survivants qui vivent cachés, traqués par d'effroyables créatures. Ensemble ils vont essayer de découvrir ce qui s'est réellement passé lors de cette mission...

Pandorum se déroule dans un vaisseau perdus aux fins fond de l'univers. Nous n'en savons pas plus que les personnages amnésiques suite a l’hyper sommeil. On en apprendra plus au fur et à mesure que leur mémoire leur reviendront. Nous suivons surtout le Caporal Bower dans ce film qui doit aller au cœur du vaisseau pour y trouver le  réacteur nucléaire. Car oui pas d’électricité dans ce vaisseau donc pas de lumière et portes fermés. La seule lumière sera une lampe torche et un tube néon. Cela nous donne une ambiance claustrophobe et la solitude du personnage par rapport à son environnement est vraiment bien exploré. Cela est aussi dû à son acteur Ben Foster qui a l'air réellement perdu dans cet univers. Citons aussi le très bon Dennis Quaid en lieutenant, seul autorité et contact avec le caporal. Mention spéciale pour Antje Traue que je ne connaissait pas qui joue une autre survivante très bien adapter aux nouvelles conditions de vie du vaisseau.

Les créatures sont bien faites aussi mais malheureusement le gros problème du film est le manque de visibilité. Certaines scènes sont beaucoup trop sombres et on ne distingue vraiment pas grand chose ce qui gâche le film.

Dans l'ensemble, Pandorum est un bon survival mais en voulant instauré une ambiance sombre, cela gâche le film presque tout le long du métrage. C'est vraiment dommage.

Critique Pandorum

Commenter cet article