Critique Mercy

Publié le par Avenue De L'Horreur

Réalisé par : Peter Cornwell
Scénario de : Matt Greenberg
Acteurs : Chandler Riggs , Dylan Mcdermott , Mark Duplass , Frances O'Connor , Joel Courtney
Année de production : 2013
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 1er avril 2015 (Universal)
Date de sortie au cinéma en France : /
Pays : Etats-Unis
Saga : -
Anecdote(s) : Adapté de la nouvelle Mémé de Stephen King

Synopsis

Peu de temps après s'être installés chez elle avec leur mère, deux garçons découvrent que leur grand-mère est en réalité une sorcière ayant passé un pacte avec un démon.

Avis de Zabou

Une nouvelle adaptation cinématographique issue de l’univers de Stephen King est toujours une curiosité en soi. Avec Mercy, c’est la nouvelle Mémé parue dans le recueil Brume qui est à l’honneur. La qualité serait-elle une fois encore au rendez-vous et saura-t-elle satisfaire les fans du maître ?

Peu de temps après s'être installés chez elle avec leur mère, deux garçons découvrent que leur grand-mère est en réalité une sorcière ayant passé un pacte avec un démon.

Les premiers retours que j’ai pu lire sur le film avant de me lancer dans le visionnage n’avaient pas été des plus élogieux. De ce fait, je ne m’attendais pas à grand-chose, mais là encore, Mercy est la preuve qu’il faut toujours juger par soi-même. Car, oui, je n’ai pas peur de le dire, j’ai passé un bon moment.

Le casting devrait plaire à bon nombre de personnes, puisque nous retrouvons dans le rôle principal le jeune Chandler Riggs (The Walking Dead), en secondaire Dylan Mcdermott (Les Messagers, American Horror Story) ou encore Joel Courtney (Super 8). Et force est de constater que chacun colle parfaitement avec son rôle, ce qui permet au spectateur de bien rentrer dans le long métrage.

Nous voilà enfin dans le cœur de l’intrigue. L’histoire est bien détaillée et intéresse tout autant qu’elle touche dès les premières minutes. Je comprends que le film ait de quoi en repousser certains, mais pour ma part, j’ai passé un bon moment devant sans en lâcher une seule miette. Le côté attendrissant de l’enfance face à la force des ténèbres est sans doute ce qui a terminé de me convaincre. Ma seule déception vient de la fin du film qui joue un peu trop la surenchère et du coup traine un peu en longueur.

Mercy n’est certes pas révolutionnaire, mais il sait offrir une ambiance particulière et oppressante tout en soutenant une intrigue bien pensée et intéressante.

Critique Mercy

Commenter cet article