Critique Almost Human

Publié le par Avenue De L'Horreur

Réalisé par : Joe Begos
Scénario de : Joe Begos
Acteurs : Graham Skipper, Vanessa Leigh, Josh Ethier, Susan T.Travers
Année de production : 2013
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 4 février 2015 (Marco Polo Production)
Date de sortie au cinéma en France : -
Pays : Etats-Unis
Saga : -
Anecdote(s) : -

Synopsis

À la périphérie d’une petite ville du Maine. Une soirée qui s’annonçait paisible est interrompue brutalement lorsque Seth voit son meilleur ami Mark disparaître dans un éclair de lumière bleue. Deux ans plus tard, Seth peine à se remettre des conséquences de ce terrible accident, d’autant que les soupçons continuent de peser sur lui. Lorsqu’une série de meurtres viennent bouleverser la communauté locale, Seth ne peut s’empêcher de penser que Mark est de retour.

Avis de Zabou

 

Depuis Fire In The Sky qui fut plus qu’une bonne surprise, les enlèvements extra-terrestres n’étaient pas revenus sur le devant de la scène avec une telle percussion. C’est chose réparée avec la sortie de Almost Human.

À la périphérie d’une petite ville du Maine. Une soirée qui s’annonçait paisible est interrompue brutalement lorsque Seth voit son meilleur ami Mark disparaître dans un éclair de lumière bleue. Deux ans plus tard, Seth peine à se remettre des conséquences de ce terrible accident, d’autant que les soupçons continuent de peser sur lui. Lorsqu’une série de meurtres viennent bouleverser la communauté locale, Seth ne peut s’empêcher de penser que Mark est de retour.

Le premier quart d’heure du film plonge directement le spectateur dans une ambiance oppressante qui n’est pas sans rappeler la série TV X-Files et ses enlèvements désormais cultes. Si la suite des évènements est assez prévisibles, elle n’en reste pas moins efficace. Elle arrive même à surprendre le cinéphile qui ne s’imagine pas devoir faire face à une avalanche de gore dans un tel contexte. Les meurtres s’enchainent à la vitesse d’un slasher et ne laissent plus aucun répit.

La tension est à son comble dans le dernier quart d’heure où la confrontation est l’élément clé. Les acteurs intègrent parfaitement leur rôle et véhicule l’angoisse et la terreur avec talent. Chaque scène a un impact calculé et prend le spectateur en otage.

Le seul regret qui puisse être formulé revient à l’histoire qui ne se développe pas assez en nous proposant uniquement qu’un survol de son thème. L’ampleur de l’évènement n’est pas assez ressentie.

Enfin, les fans de Stephen King jubileront quelques instants en découvrant la ville où se déroule l’intrigue.

Les amateurs d’extra-terrestres et de gore y trouveront leur compte. Si vous vous demandiez ce qu’une vie étrangère pouvait nous apporter de mal, faites le voyage sans hésiter.

Critique Almost HumanCritique Almost Human

Commenter cet article